Protection de l’environnement : Les femmes A l’Avant-Garde du combat

37

Leur rôle a été magnifié par le département en charge de l’environnement à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme

Les femmes du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable ont célébré samedi dernier au Parc national, la journée internationale de la Femme. L’évènement était présidé par Mme Kéita Aminata Maïga, épouse du président de la République qui avait à ses côtés Mme Kéita Aida M’Bo, ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. Les femmes membres du gouvernement, des représentants des ONG ainsi que des Associations féminines étaient également présents. Cette année, le département ministériel en charge de l’Environnement a innové dans la célébration de la fête des femmes, en mettant en relief les contributions de celles-ci dans la mise en œuvre des activités dudit ministère. Occasion pour ce département, ses services rattachés et ses partenaires de rappeler le rôle crucial que jouent ou peuvent jouer les femmes dans la protection de l’environnement. L’accent a également été mis sur les dégâts environnementaux causés par les tâches féminines. À travers des prestations et des présentations, l’assistance a entendu des femmes engagées porteuses de solutions pour préserver la nature et la biodiversité et améliorer notre cadre de vie. Les intervenantes ont traité diverses thématiques dont le « rôle des femmes dans les activités de sauvegarde du fleuve Niger », « Femmes et utilisation des sachets plastiques à Bamako »… Pour le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, ces thèmes, qui constituent quelques points saillants des enjeux et de la vision du ministère, figurent en droite ligne des recommandations formulées lors de la COP22 à Marrakech. Mme Kéita Aida M’Bo a précisé que les actions menées sont conformes aux directives du président de la République et aux orientations fixées par la déclaration de politique générale du Premier ministre qui met en exergue la préservation et l’aménagement des forêts et des grands fleuves, la conservation de la biodiversité, l’adaptation aux changements climatiques… Au-delà de l’échelle nationale, le ministre a expliqué que la persistance et l’amplification des changements climatiques interpellent tous les pays et doivent les lier dans un même combat. Mme Kéita Aida M’Bo a engagé les femmes « à poursuivre les actions en cours afin de faire de la protection de l’environnement un combat pour tous et de tout lieu ». La Première dame, pour sa part, s’est réjouie de l’organisation d’une telle cérémonie qui célèbre la Femme avec un accent spécifique sur les questions liées à l’environnement et au développement durable. Elle a, à cet égard, félicité le ministre et ses collaborateurs pour « cette belle initiative dont le sujet constitue un enjeu majeur pour nos sociétés ». Mme Kéita Aminata Maïga a invité chacun à l’exercice quotidien d’éduquer et de sensibiliser perpétuellement autour de soi sur les bonnes pratiques pour un meilleur cadre de vie. « Les problèmes cruciaux de l’environnement ne pourront être résolus sans la parfaite implication de chaque Malien… S’engager à protéger son environnement est un devoir citoyen », selon l’épouse du président de la République. La bonne gestion de l’environnement, a-t-elle ajouté, fait partie intégrante des questions de développement durable, car elle contribue à la réduction de la pauvreté. « Notre environnement, nous devons le préserver maintenant afin de garantir une meilleure qualité de vie à nous-mêmes, mais aussi et surtout aux générations futures », a conclu Mme Kéita Aminata Maïga. Sensibilisées et informées, les femmes présentes à cette cérémonie sont plus que jamais désormais aux avant-postes du combat pour la préservation des ressources naturelles et de l’environnement. Un combat qui se conjugue avec leur émancipation et la reconnaissance de leurs droits.

Issa Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here