Réhabilitation de la maison des jeunes de Gao :  Le programme des volontaires des Nations-Unies, pose la première pierre du chantier

47

Le programme des volontaires des Nations Unies a procédé à Gao le 22 mars 2017 à la pose de la première pierre  des travaux de réhabilitation de la maison des jeunes de Gao. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de son projet “Parc Jeunesse” , qui vise à renforcer les capacités de la jeunesse du Mali à travers  la réalisation des infrastructures et les formations de renforcement de capacités sur les différentes thématiques de paix, de la cohésion sociale, la médiation et la prévention des conflits.

La cérémonie qui  consacre le démarrage effectif des travaux s’est déroulée à la Maison des jeunes de Gao. C’était sous la présidence de M. Hamadou Amadou, Manager du programme des volontaires des Nations Unies, avec à ses côtés Abdramane Cissé, Directeur régional de la jeunesse et des sports et le président du conseil régional de la jeunesse de Gao Almahadi Oumar.

Le projet “Parc Jeunesse” vise à accompagner la jeunesse malienne – qui constitue le fer de lance de la nation pour la  consolidation durable de la paix, à relever les défis contemporains  à travers des actions de renforcement de ses capacités sur les questions d’éducation à la culture de la paix, de citoyenneté, de cohésion sociale et de respect des principes démocratiques.

Le président du Conseil régional de la jeunesse de Gao Almahadi Oumar, dans son mot de bienvenu a déclaré que le démarrage des travaux de réhabilitation de la maison des jeunes est l’aboutissement d’un rêve nourrit par toute la jeunesse de Gao grâce au programme des volontaires des Nations-Unies. Cette réalisation donne un espoir à toute une jeunesse, celui de se voir outiller pour faire face aux défis de construction d’une  paix durable et de la cohésion sociale, dira-t-il, avant de saluer le programme VNU pour la réalisation de cet ouvrage qui permettra d’unir encore plus les jeunes de Gao.

Le Directeur régional de la Jeunesse et des sports, Abdramane Cissé, a salué le programme des volontaires pour avoir tenue son engagement.

« L’ouvrage que le PVNU réhabilite aujourd’hui permettra à la jeunesse de Gao d’avoir un lieu de retrouvaille, d’union et de formation. Ce lieu servira aux jeunes, d’avoir un espace convivial  où ils pourront mener des activités de jeunesse sans distinction de race, de sexe et de religion » a déclaré M. Cissé. Il a aussi invité le programme des volontaires des Nations-Unies à continuer le partenariat avec la jeunesse de Gao afin de pérenniser les acquis qui sont déjà visibles.

Hamadou Amadou, Manager du programme des volontaires des Nations-Unies dira que cette activité consacre le démarrage effectif des travaux de réhabilitation. Il a ajouté que l’entrepreneur a déjà donné l’assurance que les locaux seront livrés dans deux mois.

Par rapport à ce projet « Parc Jeunesse », il dira qu’il constitue dans un premier temps, un levier pour  aider tous les jeunes du Mali, dans  le renforcement de leurs capacités de Kayes à Kidal en passant par Ségou, dans les domaines de la gestion, la prévention, et la médiation des conflits.   Dans un second temps, de voir quelles sont les infrastructures que la jeunesse possède en termes de lieu où elle peut se réunir, pour faire des activités récréatives, les formations,  et toute autre activité de la jeunesse qui pourrait contribuer à renforcer la cohésion sociale dans la région. Et dans un troisième temps, d’aider les jeunes selon les ressources disponibles à s’auto employer et être autonomes. Même si  pour ce troisième pilier la recherche de financement est toujours en cours, le projet  envisage de réunir un fond de démarrage pour les jeunes  qui auront  été formés en l’entreprenariat, a déclaré dans son allocution le Manager du programme des volontaires des Nations-Unies.

Il a  par la suite souligné qu’après la réhabilitation, un comité de gestion sera mis en place, pour veiller  au bon usage des  locaux et  du matériel qui sera mis à la disposition de la jeunesse.

C’est dans cette même logique que le programme depuis l’élaboration du projet a décidé que l’entreprise qui s’occupera de la réhabilitation, devra engager 10 jeunes de Gao issus des couches défavorisées et sans emploi, comme personnel d’appui sur le chantier. Cela dans l’optique de les former dans les méthodes de construction en les dotant de compétences techniques et pratiques, toute chose qui pourrait leur ouvrir    des portes sur le marché de l’emploi.

H.N’Gatté


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here