15ème conférence nationale de l’Adema-Pasj : Les abeilles présenteront un candidat contre IBK en 2018

30

Ce qui était probable il y a quelques mois de cela, est devenu aujourd’hui une réalité. En effet, l’ancien parti au pouvoir (l’ADEMA- PASJ) sera bien dans le starting-block de la présidentielle de 2018 contre le Président IBK. C’est ce qu’à décider la 15eme Conférence Nationale du parti tenue samedi dernier au pavillon du Stade Modibo KEITA. Cette forte recommandation des abeilles ouvre la voie à de chaudes empoignades électorales entre ruchers et tisserands.

La 15ème Conférence Nationale de l’ADEMA était très attendue par les abeilles en particulier et les observateurs de la scène politique malienne en général pour trancher définitivement entre les deux options qui s’offraient: Soutenir la candidature d’IBK pour un second et dernier mandat ou présenter un candidat. Les centaines de délégués ont finalement opté pour la deuxième hypothèse. Ce qui de façon précise, veut dire que l’ADEMA présentera son candidat à la présidentielle de 2018. En résolutions, la 15e conférence nationale a recommandé à la direction nationale du parti à  engager dans les meilleurs délais le processus de choix de son candidat à la présidentielle 2018. Instance suprême du parti entre deux congrès, la conférence nationale a le pouvoir de délibérer sur les textes d’orientation générale et les programmes électoraux du parti, les accords politiques avec d’autres formations avant soumissions au congrès… Cette principale recommandation de la conférence nationale s’explique par la forte volonté des militants à la base qui ont, tout au long des travaux, décrié les frustrations, les humiliations que le parti, à travers ses militants, subit de la part de son allié et parti au pouvoir. Malgré son apport inestimable à la stabilité du pays, malgré son poids politique et électoral, l’ancien parti au pouvoir est écarté des grandes instances de décisions engageant la vie de la nation. Même si la conférence nationale a réaffirmé l’appartenance de l’ADEMA à la majorité présidentielle, les délégués ruchers clament haut et fort que leur parti est incontournable dans la conquête et l’exercice du pouvoir au Mali.

Après cette conférence, le PASJ ne va plus chômer, et la place sera maintenant aux positionnements des clans, courants et autres mouvements de soutiens à tel ou tel autre candidat à la candidature du parti pour la prochaine présidentielle. Considéré comme le parti le mieux organisé et le plus implanté sur l’ensemble du territoire national, l’ADEMA- PASJ avec un bon candidat donnera du fil à retordre au Président IBK et à son parti RPM. Ce qui augure de chaudes empoignades sur le plan électoral.

Lamine Diallo

Le Scorpion


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here