Assemblée constitutive des ressortissants de Goundam : Le député Oumar Sididjé ‘’GAUCHER’’ fait l’unanimité

32

Une Assemblée générale constitutive de l’Association pour le Développement des Communes du Cercle de Goundam s’est tenue, samedi 25 mars 2017 à l’Hôtel de l’Amitié avec la convergence d’une brochette impressionnante de célébrités et de ressortissants du terroir. On note entre autres Mohamed Ousmane Touré, président du Comité des sages, le Maire de Goundam Oumou Sall Seck, ainsi que les deux représentants du cercle à l’Assemblée nationale, les députés  Mohamed Ould Sidi Mohamed et Oumar Sididje Traoré.

Initiée par les ressortissants des seize communes de Goundam à Bamako, l’ADCCG a pour vocation de faire prendre en main la destinée du terroir  par ses propres fils, seuls capables de défendre les intérêts de leurs localités  respectives et d’œuvrer au développement socio-économique des populations locales dans tous les aspects de leur existence. Pour ce faire, les précurseurs de l’ADCCG sont persuadés que leurs nobles aspirations passent d’abord par l’instauration et la consolidation d’un climat de paix et de sécurité dans la zone concernées. A l’ouverture de la l’Assemblée générale constitutive, le président de la commission d’organisation, ABDOU KIPSI DIOP, n’a pas manqué de remercier les membres de la nouvelle entité associative pour avoir mis Goundam au-dessus de toutes les divergences et de leurs différences. En témoigne, à ses yeux, la présence massive de ressortissants de tous horizons à la naissance du patrimoine commun.

Au bout d’une journée de travaux, un bureau exécutif de 45 membres a été mis en place avec à sa tête l’Honorable Oumar Sididjé Traoré pour un mandat de trois ans. Y figurent également Abdoul Diop en qualité de premier vice-président, tandis que le poste de secrétaire général revient à Amadou Oumar Cisse.

Le nouveau président, M. Oumar Traore, au nom du bureau a remercié les femmes, les jeunes  et les hommes des communes du cercle de Goundam pour leur forte mobilisation et leur participation aux assises constitutives de l’ADCCG, une entité exclusivement dédiée au développement local. Le quatrième vice-président de l’Assemblée nationale a par ailleurs exhorté les ressortissants à relever les défis multiformes auxquels le cercle est confronté  et qui ont pour noms : manque d’eau potable, de médicaments essentiels dans les centres de santé, de cantines scolaires et de salles de classes, entre autres. Le nouveau bureau, par la voix de son président, a pour sa part fait le serment de mener cette mission à bout et de s’attaquer en priorité au fléau de l’insécurité qui gangrène la vie économique et sociale des populations du cercle.

Daouda MAIGA

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here