Boycott de la CEN par l’opposition : Le patron du VRD à l’A. N. s’explique

26

La Conférence d’entente nationale a ouvert ses portes hier au Palais de la culture sans l’opposition. Mody Ndiaye, membre de l’URD, président du groupe parlementaire de l’opposition s’indigne du mépris à l’encontre l’opposition, écarté par la force des choses.

Sur sa page Facebook, Mody a indiqué que l’opposition républicaine et démocratique ne peut prendre part à un débat national du moins à une Conférence d’entente nationale quand sa participation à l’organisation de cet événement a été faite sous forme de mépris de ses propositions d’amélioration des termes de référence (TDR provisoires).

Même une simple réponse à son courrier n’a été faite, dénonce-t-il. Et d’ajouter : “Jusqu’au vendredi 24 mars dernier jour ouvrable avant l’événement à 18 h encore l’opposition républicaine et démocratique n’avait reçu ni invitation, ni programme pour la Conférence d’entente nationale, et aucune information sur le nombre de participants du côté opposition même si selon les informations informelles le nombre d’invités de l’opposition serait de 5 sur 300”.

“Au regard de cette situation, l’opposition est appelée à jouer un rôle de figurant. Cette attitude qui renvoie à la marginalisation de l’opposition républicaine et démocratique n’est pas compatible avec sa volonté de participer activement et pleinement à la Conférence d’entente nationale. La morale de ce qui précède est que quand on ne veut pas discuter des questions très importantes à une réunion qui concerne toute la nation, mieux vaut alors renoncer à y participer”, a-t-il conclu.

MD

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here