Cité Mohammed VI Tanger Tech : Pour la promotion des activités Economiques

48

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé lundi dernier à Tanger au Maroc, la cérémonie de présentation du projet de création de la ville nouvelle appelée ” Cité Mohammed VI Tanger Tech” et la signature du protocole d’accord y afférent. Cette nouvelle cité contribuera de manière harmonieuse à la promotion des activités économiques à Tanger et dans toute la région Nord du Maroc. Fruit de la politique de diversification des partenariats économiques avec plusieurs pays dont le Chine, la Russie, l’Inde et plusieurs pays d’Afrique, cette nouvelle ville consistera globalement à construire un pôle économique capable de générer 100.000 emplois, dont un minimum de 90.000 emplois bénéficiera aux habitants de la région de Tanger.

Pour un investissement total de 10 milliards de dollars, le budget sera soutenu par des entreprises présentes dans la zone pendant dix ans.

Le choix de Tanger pour accueillir ce projet n’est pas fortuit, a affirmé M. Li Biao, président du Groupe HAITE, faisant allusion à la position géographique centrale de Tanger, à la croisée des continents, à seulement à 15 km de l’Europe et avec une infrastructure notoire, à savoir le port Tanger Med et les installations associées. Un projet porté par la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le Groupe chinois HAITE et la BMCE Bak, illustre parfaitement un exemple de partenariat sino-marocain. Les effets de ce partenariat dépasseront le cadre de la région de Tanger et profiteront à l’ensemble du Royaume, souligné M. Elamy dans son intervention tout en saluant de passage les hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à travers la mise en œuvre d’un plan d’accélération industrielle 2014-2020. Dans ce plan, une priorité a été donnée au partenariat industriel Maroc-Chine qui demeure aujourd’hui un modèle de coopération.

La création de la ville nouvelle ”Cité Mohammed VI Tanger Tech” s’inscrit en droite ligne de cette volonté royale et permettra la création de milliers d’emplois, le transfert de technologies de pointe, le renforcement de la compétitivité de l’économie nationale, tout en érigeant la région en plateforme économique à l’échelle continentale et internationale.

Ce nouveau projet soutenu par l’industrie de fabrication de pointe et l’industrie moderne de service, impliquera l’installation de 200 compagnies chinoises opérant dans la fabrication automobile, l’industrie aéronautique, les pièces de recharge d’aviation, l’information électronique, les textiles, la fabrication de machines et beaucoup d’autres industries.

B.Koné


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here