Coulisses : La CSTM boycotte aussi

54

La deuxième centrale syndicale du pays, la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM), a également décidé de ne pas participer à la rencontre en raison de sa non-implication durant toute la durée des travaux, a indiqué à l’AFP son secrétaire général, Hamadoun Amion Guindo.

L’espoir de la société civile des régions du nord

Certains participants, membres de la société civile et venus des différentes régions du pays, ont cependant exprimé de grands espoirs dans ces discussions. “Nous espérons qu’on fera en sorte que les ex-rebelles absents parlent aussi, pour que l’unité soit réelle”, a dit à l’AFP Oumar Maïga de Gao (Nord).

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here