Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique, la presse en ligne a pris acte chez Timbuktu Instute

52

La première session de formation des professionnels de la presse en ligne du Sénégal sur les enjeux de la prévention contre l’extrémisme violent en Afrique a été organisée par Timbuktu Institute – African Center for Peace Studies en partenariat avec la Fondation Rosa Luxemburg Stiftung. Une session où les techniciens de la presse ont pu acquérir des outils nécessaires à la prévention du radicalisme dans cette partie du continent.

Une formation guidée par le Dr Bakary Sambe par ailleurs, Directeur de Timbuktu Institute – African Center for Peace Studies, mais aussi par Mme Yague Hanne et Mouhamadou Moustapha Bâ, qui a donc permis de suffisamment imprégner les acteurs de la presse de la posture à prendre face à la manipulation des informations se rapportant à l’extrémisme violent en Afrique.

En fait, « Timbuktu Institute travaille depuis quelques mois dans le cadre du Programme Educating for Peace avec le soutien de l’Ambassade des Etats-Unis à Dakar, en intervenant dans les établissements secondaires et sur les campus universitaires afin contrer les discours extrémistes et promouvoir le vivre ensemble au Sénégal », comme le souligne Mame Seyni Mbaye chargée des Relations publiques.

Des différentes interventions, allant de la problématique de la radicalisation et de l’’extrémisme violent dans le Sahel, passant par les aspects juridiques du traitement de l’information sensible aux techniques d’influences et Internet jusqu’aux stratégies digitales, l’équipe de Timbuktu Institute – African Center for Peace Studies a encadré les acteurs de la presse face aux enjeux multiples d’un tel sujet.

Comme le soulignera le Dr Bakary Sambe, «cet atelier est le premier jalon d’un prochain programme sur la pacification de l’espace politique ;afin d’impulser un dialogue inclusif au service de la paix et de la stabilité ». Un premier jalon qui aura permis donc d’aborder «les thèmes sur la problématique de la radicalisation et de l’extrémisme violent et les techniques d’endoctrinement des groupes extrémistes via la communication en ligne, les aspects juridiques de l’information sensible et les stratégies d’influence sur Internet».

A travers sa mission de lutte contre les violences d’ordre physique et/ou morale, ledit institut pose les premiers pas d’un long chemin qui mènera à coup sûr vers une réelle stabilité en Afrique de quoi être une source de référence pour les pays qui aspirent à une paix durable.

Source:Timbuktu Institute

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here