Promotion féminine : Aminata Dramane lance un SOS pour sauver le marché de Missira

49

La commémoration de la journée des martyrs le dimanche 26 mars 2017,  a été l’occasion pour l’activiste Aminata Dramane Traoré d’organiser une journée porte ouverte sur « L’Ecomarché Safi Sy » situé à Missira en commune II de Bamako.  Et lancer un SOS pour  sauvegarder cet espace public, sujet de spéculation en vue de le conserver  en marché au grand bonheur des femmes, les 1ères bénéficiaires.  

Dans le cadre  de la commémoration du  26 mars, Aminata Dramane Traoré, accompagnée de l’Imam de Missira, du chef de quartier et d’autres  partenaires,  ont voulu  donner une   autre une dimension à la journée des martyrs en ouvrant les portes du  « Petit marché de Missira » encore appelé « L’écomarché  au public  en animant    une conférence débat sur le thème  « Jeunesse en quête de futur : les mères sociales s’engagent ». Une conférence où il a été plus question de l’épineuse problématique  liée à  la gestion du lieu logeant ledit marché qui aux dires d’Aminata Dramane Traoré est sur le point d’échapper à la gestion de ses actuels locataires pour un particulier, un opérateur économique à qui la mairie aurait vendu le site. Et selon Mme Traoré, les commerçants de l’Ecomarché risquent d’être dépossédés de leurs places car l’actuel gestionnaire dudit marché propose la location des magasins à environ deux millions de FCFA. Une surenchère qui dépassent largement la bourse de la plupart de ses locataires du petit marché qui sont en grande partie des femmes, des revendeuses de condiments ou autres petits commerçants . L’écomarché de Missira, c’est également le lieu de promotion de l’artisanat malien, dans des hangars, besognent les artisans pour confection qui des sacs ou des chaussures en cuir ; des étagères de bijoux en argent ou en perle et d’autres créations inspirées de notre patrimoine culturel. En effet, comme l’a souligné Aminata Dramane Traoré, ledit marché se veut être une vitrine au Mali pour promouvoir les produits bio et locaux, un endroit  de promotion de notre  culture,  un espace écologique et citoyen. Malheureusement,  cet espace se trouve promis avec  sa vente par l’ancienne équipe de mairie aussi pour  empêcher la dépossession du  marché par ses occupants, l’activiste et ses paires se mobilisent et lancent un SOS en faveur de cet investissement féminin et citoyen. Car aux dires d’Aminata Dramane Traoré, l’écomarché était juste un vieux marché  qui a été transformé  à ce cadre agréable grâce aux efforts physique et matériels de nombreuse femme de la commune. A ne citer que feue,  Haïdara Safi Sy celle dont le marché porté le nom  en hommage, une  combattante de la cause citoyenne   qui s’est battue  avec Aminata Dramane Traoré pour redorer cet espace source de créations  de richesse  et de la revalorisation des produits  locaux.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here