Dramane Diarra : un magistrat d’expérience nommé procureur du tribunal de la commune IV

83

Le nouveau procureur du tribunal de la commune IV du district de Bamako s’appelle Dramane Diarra, précédemment juge au siège (vice-président) du tribunal de grande instance de la commune V depuis décembre 2014. Il a été nommé suite aux mutations de magistrats de l’ordre judiciaire et administratif en fonction dans les juridictions nationales par le conseil supérieur de la magistrature tenue le 23 mars 2017 au palais de Koulouba, sous la présidence du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

Le nouveau procureur du tribunal de la commune IV, Dramane Diarra, est un magistrat âgé de 44 ans, formé à l’Ecole Nationale d’Administration (Ena) de Bamako où il a décroché un diplôme de maîtrise en droit privé en 1996. De 2001 à 2003, il a fait une formation à l’Institut National de Formation Judiciaire de Bamako, spécialité «Magistrature».

De décembre 2014 jusqu’à sa nomination comme procureur de la commune IV, Dramane Diarra était juge au siège (vice-président) du Tribunal de grande instance de la commune V de Bamako. De septembre 2011 à juillet 2014, il fut juge de paix à compétence étendue de Ouélessébougou. Septembre 2008 à août 2011, juge d’instruction au Tribunal de première instance de la Commune IV du District de Bamako.
Mai 2006 à septembre 2008, Substitut du procureur de la République près le Tribunal de première instance de Gao.

Dramane Diarra a également occupé de septembre 2004 à mai 2006 le poste de substitut du procureur de la République près le Tribunal de première instance de Kati. De Mai 2004 à septembre 2004, juge d’instruction au tribunal de première instance de Ségou. Il a fait également d’août 2002 à avril 2003 un stage pratique au Tribunal de première instance de la Commune III de Bamako. Du 23 au 28 février 2015, le nouveau procureur du tribunal de la commune IV a effectué une formation en Droit international pénal et Droit international des Droits de l’Homme à Bamako à l’école de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye, organisée par IIDH, MINUSMA et FNS.

Le 02 février 2015, Dramane Diarra a suivi une autre formation sur le crédit-bail à l’Institut national de formation judiciaire, réalisée par la Banque mondiale. De février à mai 1996, il a fait des recherches à l’Energie du Mali (Edm), à la Compagnie malienne de Développement des Textiles (Cmdt) et à la Régie des Chemins de Fer du Mali (Rcfm), dans le cadre de son mémoire de fin de cycle de l’ENA, avec comme thème : «Etude de la Gestion des carrières dans les entreprises, illustrée à travers quelques entreprises maliennes».

En dehors de son métier de magistrat, Dramane Diarra a occupé plusieurs fonctions dans d’autres domaines. Ainsi, du 28 juillet au 11 août 2013 et du 26 novembre au 15 décembre 2013 , il fut coadministrateur de l’observation nationale non partisane des élections générales de 2013 au Mali (Présidentielle et législatives) avec 6900 observateurs nationaux déployés dans le cadre du Réseau d’Appui au Processus Electoral au Mali (Réseau APEM). Du 20 au 24 octobre 2012, il a participé à l’académie de formation sur «le Rôle du secteur de la sécurité pour assurer des élections pacifiques et crédibles en Afrique de l’Ouest», organisée par le National Democratic Institute (NDI), à Conakry en Guinée.

Du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2010, Dramane Diarra a occupé le poste de responsable du volet «IEC électorale» du projet «Participation massive et équitable des citoyens aux élections de 2009» initié par le Réseau APEM et financé par le Fonds des Nations Unies pour la Démocratie (FNUD). Il a été observateur des élections régionales, municipales et rurales du Sénégal à Dakar au 22 mars 2009.

Au niveau de l’intégration africaine et la jeunesse, le nouveau procureur du tribunal de la commune IV a occupé également plusieurs responsabilités. Du 27 juin au 1er juillet 2009, il a été président de la Commission d’organisation du premier Forum ouest-africain des jeunes leaders des Nations Unies pour l’atteinte des OMD à Bamako. Dramane Diarra a participé à plusieurs fora de jeunes aux niveaux régional et sous-régional.

Expert juriste de la boîte à images, principal support de la Campagne Nationale d’Education Civique (CNEC) en 2003, il a participé du 7 au 9 janvier 1999 au séminaire sur la participation des femmes à la vie publique et politique dans les collectivités décentralisées à Bamako.

Depuis le 26 décembre 2015, Dramane Diarra est le premier secrétaire aux relations extérieures du Syndicat autonome de la magistrature (SAM). Il est également, depuis janvier 2014, président du Réseau APEM (Réseau ONG d’Appui au Processus Electoral au Mali).

Dramane Diarra, né vers 1973 à Tiétiguila (Koulikoro), est marié et père de 3 enfants. Il parle bambara (très bien) ; français (très bien) et anglais (passable). Ses loisirs sont : sport, musique, voyage, lecture et information. Il s’agit maintenant pour ce natif de Tiétiguila, très expérimenté, intelligent, cultivé et discret, de s’atteler à la bonne distribution de la justice en commune IV du district de Bamako.

Diango COULIBALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here