Gestion de la crise du football: La CPM annonce son soutien total au gouvernement

35

La Coalition Patriotique pour le Mali (CPM) a animé le samedi 25 mars 2017, à la Maison de la presse, un point de presse, à travers son président Fabou Kanté sur les «enjeux et perspectives de la crise du football malien ». Le but de notre point de presse, précise Fabou Kanté, est d’annoncer clairement notre soutien total au gouvernement malien dans la gestion de cette crise. La CPM, dit-il, a ses raisons. Car le premier constat qu’elle a fait, est que depuis 1960 à nos jours, soit 57 ans, aucune équipe des Aigles « A » n’a remporté une Coupe d’Afrique des Nations. Second constat, ajoute le président de la CPM, depuis que l’actuel ministre des sports est arrivé à la tête du département, nos cadets et juniors en football ont fait des émules sur les plans africains régionaux et mondiaux.

Même si c’est l’effort conjugué de tous les acteurs du football, dit-il, cela n’enlève en rien son mérite. Troisièmement : on a constaté que dans cette crise, ajoute-t-il, toutes les voies de recours à l’amiable ont été épuisées en trois ans de médiation. «Il faudrait qu’à un moment, des décisions courageuses soient prises par le gouvernement en sa qualité d’organe d’exécution des politiques publiques pour libérer le Mali, pris en otage par quelques individus et uniquement pour la satisfaction d’intérêt personnels.

La CPM prend non seulement acte de la décision de suspension de notre pays par la FIFA mais surtout œuvrera pour transformer cette crise en opportunité, du moment où elle s’impose désormais comme un fait. Il faut en profiter pour nettoyer totalement notre fédération. Nous sommes des assoiffés du changement et nous attendons des actions similaires à celles posées par l’actuel directeur général de l’EDM pour lequel nous tirons le chapeau de passage », déclare Fabou Kanté, le président de la CPM.

Football
13 clubs de ligue1, 6 ligues et des clubs de D2 suspendent leur participation à toute activité liée au football
Le Terrain de l’As Réal de Bamako a servi de cadre le 25 mars 2017 au meeting des treize clubs (Stade Malien de Bamako, AS Réal de Bamako, LCBA, Nianan de Koulkoro,n Balck Star, Us Kita, Us Bougouni, Mamahiya de Kati, Soni de Gao, Asom, Onze Créateurs de Niaréla, AS Bakarijan Usfas) de la première division; des six ligues de football (les ligues de Bamako, Ségou, Koulikoro, Mopti, Sikasso) et beaucoup de clubs de deuxième division.

Ils suspendent leurs participations à toutes activités liées au football (championnat de première division, de deuxième division, etc.) jusqu'à ce que le ministre des Sports, Housséini Amion Guindo lève la suspension du comité directeur de la Fédération Malienne de Football et le rétablir à sa place. En somme, ils ne reconnaissent ni de près, ni de loin le comité de normalisation provisoire mis en place par Poulo. Selon eux, d’autres actions seront menées comme les marches de protestation…pour dénoncer avec la dernière rigueur cette décision du ministre.

H.B.Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here