Kalabancoro : Une décision de justice saluée

41

C’est rare pour être souligné, la décision de justice faisant perdre à Issa B. Ballo le siège de maire de la commune de Kalabancoro a énormément réjoui la plupart des habitants de cette localité. En effet, ce que de nombreux habitants retenaient du maire déchu, c’est la vente de la plupart des équipements publics (pour écoles, espaces verts, mosquées, centres de santé, etc.). Ce fut donc un coup de massue sur la tête, quand ces habitants ont appris que le même maire a été réélu. Les supputations sont donc allées bon train, certains allant jusqu’à soutenir qu’il aurait « importé » des électeurs de Ségou, dont il est originaire. Par la suite et comme toujours en la matière, c’était la résignation. Mais c’était sans compter avec ses adversaires  qui ont mené le combat jusqu’à la victoire. Mais quels adversaires ! Ceux-ci étaient sûrement plus puissants que le maire CNID, car ils sont du RPM, et l’on sait ce que cela veut dire aujourd’hui. Mais peu importe pour la population qui voulait une seule chose : le départ de Issa B. Ballo.

Un rescapé de justice

Pour rappel, avec la bénédiction du ministre Bathily, Issa B. Ballo et Adamasangaré (maire du District) avaient été incarcérés suite à de nombreuses plaintes portant sur le foncier. Mais le curieux et énigmatique procureur d’alors, D. Tessougué, les avait fait libérer, alimentant ainsi beaucoup de commentaires sur ses choix parfois controversés. Comme lorsqu’il avait estimé que les agents de la Santé arrêtés sous ATT dans l’affaire du Fonds Mondial avaient été injustement incarcérés ; au moment même où des aveux avaient été obtenus. En effet, un agent avait reconnu les faits et s’était engagé à rembourser. Un autre avait reconnu avoir fait fabriquer de faux cachets. Des marchés fictifs avaient été passés, selon l’accusation. Malgré tout, l’ex ministre de la Santé, Oumar Touré, aujourd’hui Commissaire à la sécurité alimentaire, et presque tous les autres ont été blanchis et élargis avec les honneurs. Leur détention avait été considérée comme « un gâchis ».

S.H


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here