La Cma embarque sous les applaudissements

39

Lors de la cérémonie d’ouverture de la Conférence d’entente nationale, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a lancé ceci : «Cette Conférence d’entente nationale est un train qui démarre. Et ceux qui ne l’auront pas pris dans cette gare peuvent toujours le rattraper à une autre gare, à une autre station. L’essentiel est qu’à l’arrivée, toute la famille soit réunie. Et la dernière gare, le terminus de ce voyage porte le nom : Entente nationale». Cet appel du chef de l’Etat a été entendu par la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) dont l’absence a pesé sur la cérémonie d’ouverture de la Conférence. Au moment où des médias commentaient cette absence de la CMA, son porte-parole, Almou Ag Mohamed, a posté sur Facebook ce message : «Suite aux discussions de cet après-midi sous l’égide du Haut représentant du président de la République, de l’équipe de médiation internationale et qui ont abouti à la prise en charge de ses préoccupations majeures, la CMA rejoindra dès demain le processus de la Conférence d’entente nationale ». Plus tard, un communiqué signé par le Haut représentant du président de la République pour la mise en œuvre de l’Accord a été rendu public. «A la suite de la cérémonie d’ouverture de la Conférence d’entente nationale, ce jour lundi 27 mars 2017, une séance de travail a eu lieu entre la Médiation internationale, les mouvements signataires de l’Accord et le Haut représentant du président de la République pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation. A l’issue des échanges, le Haut représentant porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale, que la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) s’engage à prendre part aux travaux de ladite conférence dès le mardi 28 mars 2017, après le discours prononcé par le président de la République du Mali, chef de l’Etat, dans lequel toutes les parties ont noté la prise en charge de leurs préoccupations», indique le communiqué. Comme annoncé, la délégation de la CMA a pris part hier aux travaux de la Conférence qui ont concerné la présentation des termes de référence de la rencontre et des rapports de synthèses des concertations régionales. L’entrée de la délégation de la CMA dans la salle a été saluée par le président de la Conférence d’entente nationale, Baba Hakhib Haïdara. En tout cas, la participation de la CMA à la Conférence suscite beaucoup d’espoir pour que celle-ci puisse atteindre ses objectifs pour l’honneur du Mali et le bonheur des Maliens.

Adama DIARRA


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here