Les tacles de Treta

45

La CMP ou l'union des partis politiques de la majorité molle était en réunion pour convenir d'une position commune pour la conférence d'entente nationale, la révision constitutionnelle et la mise en application de l'accord pour la paix et la réconciliation.

Les partis de la majorité molle ont reconnu qu'il y a d'énormes difficultés dans la mise en application de l'accord. Lors des débats, il y a eu des échanges et des analyses de la situation politique du pays, de façon objective. Mais la rencontre a été une occasion pour le chef de la majorité, non président du Rpm, Bocari Treta, de tacler certains de ses camarades du Rpm et de la majorité, qui sont membres du gouvernement.

Il s'agit du ministre de la Défense et des Anciens combattants, Abdoulaye Idrissa Maïga, taxé d'être proche de l'actuel PM, qui est en train de l'aider à comprendre certaines choses. Mohamed Ag Erlaf n'a pas échappé aux critiques de Treta. Selon lui, Mohamed Ag Erlaf n'est pas correct avec le Rpm. Quant à Diarra Raky Talla, il lui est reproché de faire confusion à propos de la révision constitutionnelle. De véritables réprimandes ont été faites à l'endroit de certains membres du gouvernement. Ce qui a mis mal à l'aise certains participants à la rencontre.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here