Pour la stabilité : Un messager de la paix entame une marche entre Bamako et Dakar

40

C’est un marcheur véhiculant la paix et la stabilité en 43 jours qui a décidé de faire le trajet Bamako-Dakar. Ahmed Sangaré, c’est son nom, bénéficie des encouragements du ministre de la Réconciliation nationale.

En marge de la Conférence d’entente nationale démarrée ce 27 mars, un marcheur porteur de messages pour la paix, la stabilité et la cohésion sociale a quitté Bamako pour Dakar, soit une distance de 1282 km.

Agé de 52 ans, Ahmed Sangaré entend marcher Bamako-Dakar comme porteur de trois messages : “la cohésion et l’unité dans la diversité”, “peuple sénégalais, le Mali vous remercie pour votre soutien”, “le Sénégal et le Mali, même combat pour la paix et la stabilité”.

En 43 jours, M. Sangaré s’efforcera de parcourir cette distance. Le top départ de cette marche a été donné au monument de la Paix de Bamako, en présence des responsables du département en charge de la Réconciliation nationale.

Remettant les trois lettres contenant les messages et le drapeau malien à Ahmed Sangaré, le conseiller technique du ministre de la Réconciliation nationale, Ibrahim Maïga, a laissé entendre que la marche pour la paix et la réconciliation nationale qu’entame M. Sangaré, en marge de la Conférence d’entente nationale, est un signal fort pour la paix. Suivant ses propos, le 27 mars est symbolique dans notre pays, car c’est un jour de 27 mars 1996 qu’a eu lieu la Flamme de la paix à Tombouctou.

Pour Ahmed Sangaré, au Mali, tout le monde parle de la paix et de la réconciliation nationale d’où son initiative de parcourir Bamako-Dakar. Convaincu que le train de la paix a démarré au Mali, après Bamako-Dakar, il compte également faire à pied toute la sous-région frontalière.

Avant d’entamer ce voyage, Ahmed Sangaré a parcouru les six régions du Mali, notamment Sadiola-Bamako, Nioro-Bamako, San-Bamako, Sikasso-Koutiala-Ségou Bamako et Koulikoro pour passer des messages de paix et de réconciliation nationale.

A. M. C.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here