Trophée de mérite et de reconnaissance du Mali : 15 personnes distinguées

46

La 5e édition du trophée de mérite et de reconnaissance du Mali, initiée par l'Agence IDS Communication a eu lieu le vendredi 24 mars au palais des sports. Cette année, ils sont au nombre de 15 à recevoir leurs trophées. C'était à la faveur d'un dîner gala.

IDS Communication fidèle à sa tradition, a procédé à la remise des trophées aux personnalités de différentes régions distinguées à travers leurs secteurs d'activités. Cette année, ils sont quinze récipiendaires. Selon le directeur de l'Agence, initiateur de l'événement, cette cérémonie qui, chaque année, distingue plusieurs personnalités, vise à témoigner la reconnaissance de la nation à l'endroit des femmes et des hommes qui œuvrent pour le développement du pays.

Selon lui, ces hommes et femmes ont été, choisis sur la base de critères bien définis comme la compétence, le dévouement à la cause de la nation, le patriotisme, le sens élevé du devoir et pour l’apport à la démocratie.

Les quinze personnalités composées d’opérateurs économiques, des anciens maires, des députés, des responsables politiques, des responsables administratifs sont: Mamadou Diarassouba, député élu à Dioila, Issa Guindo ancien maire de la Commune IV, Maro Fofana entrepreneur à Sikasso, Khalil Touré maire de Dire, Me Baber Gano secrétaire général du RPM, Dr Amadou Matar Sarr directeur de Biotech, Colonel Hawa Diarra du service des Douanes, Mme Traoré Mariam Bah dite Mme cousin, Mme Koumaré Aminata Cissé, directrice de la Cité des enfants, Youssouf Niyan Menta opérateur économique à Mopti, Bengaly Seriba, Oumar Sidi Sangho journaliste, Mme S'y Fatoumata Baby directrice du palais des sports, Moussa Sow opérateur économique à kayes, Nouhoum Diarra maire de Ségou.

Après la remise, les récipiendaires se sont dits très heureux de se voir décerner. Selon eux, cela constitue un motif de satisfaction mais surtout d'encouragement à œuvrer davantage pour le développement du pays et le bonheur des Maliens.

Oumou Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here