Yaya Sangaré dit :

42

«Nos partis politiques doivent développer une culture de la majorité et une culture de l’opposition. Ainsi, pour être démocratique, la majorité doit-elle agir dans le respect de la Constitution et de l’opposition, dont le statut et les droits doivent être sauvegardés. L’opposition pour sa part doit accepter de jouer pleinement et loyalement le jeu démocratique car la réussite de tout processus démocratique est une responsabilité partagée.

Sortons des visions manichéennes de la démocratie, où toute majorité est suspecte, toute opposition est louable. C’est oublier que toute opposition n’est pas démocratique. L’opposition doit participer à l’exercice du pouvoir, mais dans l’opposition, pas nécessairement dans le partage des postes.» Alpha Oumar Konaré, ancien président de la République du Mali en 2000.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here