CCIM : Le ministre du Commerce satisfait de l’accompagnement des opérateurs économiques

41

Amadou Konaté a exprimé son satisfecit face aux efforts déployés par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, pour assurer ses missions et pour son soutien au gouvernement dans le règlement de l’épineux problème de déguerpissement des commerçants

C’est en présence des délégués consulaires, et des représentants des organisations patronales et professionnelles du secteur privé du Mali que le ministre du Commerce, Amadou Konaté a présidé le mardi 28 mars dernier, au Parc d’expositions de Bamako, la cérémonie d’ouverture des travaux de la 2eme session de l’Assemblée consulaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali.

Outre la présence du président de la CCIM, Youssouf Bathily à cette rencontre, le ministre du Commerce était accompagné par trois autres de ses collègues du gouvernement. Il s’agit des ministres de l’Investissement et du Secteur privé, Konimba Sidibé ; du Développement industriel, Mohamed Ag Aly Ibrahim et du Transport et de l’Equipement, Traoré Seynabou Diop (voir le bon libellé).

Trois temps forts ont marqué l’ouverture des travaux de la rencontre. Les interventions des officiels, la décoration de certains opérateurs économiques et la remise des clés des véhicules flambant neufs offerts par le président de la CCIM aux chambres régionaux.

C’est le président de la CCIM qui a ouvert le bal des interventions par des remerciements qu’il a d’abord adressés au ministre de l’Investissement et du Secteur privé pour son initiative de la loi du Partenariat public et privé. Ensuite au ministre de tutelle et au président de la République pour l’initiative du Cadre intégré et les nombreux soutiens financiers pour l’organisation des FEBAK. Youssouf Bathily a, par ailleurs, profité de l’occasion pour égrener une série de difficultés auxquelles ils sont confrontés. Celles-ci ont pour noms, l’insuffisance d’infrastructures ; le coût élevé des facteurs de production et l’accès difficile au crédit bancaire, la faiblesse du financement du secteur industriel.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le ministre du Commerce, Amadou Konaté a tout d’abord rappelé les six missions assignées à la CCIM, que sont : la proposition et formulation d’avis à l’Etat ; d’information et la communication ; la formation, l’assistance conseil et d’appui aux entreprises ; l’arbitrage des différents ; la création et la gestion d’équipements et d’infrastructures.

Il a ensuite exprimé son satisfecit face aux efforts déployés par la CCIM, notamment pou assurer ses missions malgré les moyens limités, et pour son soutien au gouvernement dans le règlement de l’épineux problème de déguerpissement des commerçants. Le ministre Konaté a profité de cette tribune pour inviter les élus de la chambre et tous les ressortissants à rester unis et à s’investir pour jeter les bases de l’émergence du Mali à travers l’abordage des marchés sous-régionaux, régionaux et internationaux. « Aujourd’hui, le Mali a pleinement retrouvé sa place dans le concert des nations et grâce à la conjugaison de tous les efforts dans tous les domaines, nous assurerons aujourd’hui notre relance économique au bonheur de l’ensemble du peuple malien »a-t-il martelé. Avant de déclarer ouverts les travaux de la journée.

Au paravent le ministre de l’investissement et du Secteur privé est intervenu pour expliquer aux opérateurs économiques l’intérêt de la loi PPP. Konimba Sidibé a profité de l’occasion pour les inviter à prendre part à la formation initiée à leur intention les prochains jours.

Son homologue du Développement industriel à tout d’abord salué le Président de la République pour la création d’un département dédié exclusivement au secteur de l’industrie. C’est pourquoi il a saisi l’occasion pour inviter les opérateurs de notre pays à donner plus de chance à l’investissement car dit-il qu’il n’est pas normal que notre pays, avec autant de matières premières, reste à la traine derrière certains pays voisins qui sont 8 fois, voire 12 fois plus industrialisés que nous.

Le ministre de l’Equipement et des Transports Traoré Seynabou Diop a de son côté attiré l’attention sur le début de l’application de loi sur la charge à l’essieu de l’UEMOA dans notre pays à partir du 1er avril.

Au cours de la cérémonie, 4 opérateurs dont le président de la CCIM ont été décorés par le grand chancelier au grade de chevalier de l’ordre national et 6 autres dont deux à titre posthume, à la médaille de mérite national avec effigie abeille.

La cérémonie a pris fin par la remise aux chambres régionales de dix 4×4. Promesse tenue du président Youssouf Bathily.

Mohamed Naman Keita

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here