École de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye : 10 ans au service de la paix et de la sécurité de la sous-région

95

L’Ecole de maintien de la paix Me Alioune Blondin Beye (EMP-ABB), a célébré, le samedi 26 mars 2017, l’anniversaire de ses 10 ans d’existence au service de la paix et de la sécurité de la sous-région. Deux temps forts ont marqué cette célébration. Dans un premier temps, une conférence débat a été organisée sous des thèmes tel que : «L’évolution du processus de la paix», présenté par l’ancien ministre de la Réconciliation nationale, Zahadi Ould Sidi Mohamed, non moins actuel président de la Commission nationale de DDR (Désarmement, Démobilisation, Réintégration); «L’intégrations des ex-combattants des mouvements armés au sein des corps constitutifs de l’armée malienne», présenté par le Président de la Commission nationale d’intégration, Général Gabriel Poudjougou; «L’état d’avancement de la réforme du secteur de la sécurité », présenté par le commissaire de la Commission nationale de la Réforme du secteur de la défense.

L’inauguration du nouveau Centre d’analyse et de recherche de l’espace sahélo-saharien baptisé au nom du feu Modibo Goïta (CARESS-MG) au sein de ladite école, a été le second moment fort de la célébration.

L’événement a regroupé plusieurs personnalités du pays, les membres des corps diplomatique accrédité au Mali, ainsi les membres de deux familles Bèye et Goita. Au nombre des personnalités présentes on peut retenir le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Général de Brigade, Salif Traoré, le Haut représentant du chef de l’État Mamadou Diagouraga; le Directeur général de l’Ecole de maintien de la paix Me Alioune Blondin Beye (EMP-ABB), Général de brigade Moussa Sinko Coulibaly.

L’EMP-ABB est une école sous-régionale de droit malien qui a pour objectif de promouvoir la paix sur l’ensemble du contient en renforçant les capacités africaines en matière des opérations de maintien de la paix.

Le Directeur général de l’EMP-ABB dans son mot de bienvenue a remercié les participants ainsi ses prédécesseurs à la tête de cette école pour des travaux que ces derniers ont réalisés. L’initiative de l’école doit être saluée parce que c depuis sa création cet établissement a pu former des milliers des militaires et civils pour le maintien de la paix s’est félicité Général Moussa Sinko Coulibaly. Il a salué aussi les partenaires grâce à l’accompagnement desquels, l’école continue de remplir correctement les missions qui lui sont assignées par les autorités. Il a lancé un appel aux autres pays africains qui ne sont pas encore membres de l’EMP-ABB de venir rejoindre leurs efforts pour enfin relever les défis sécuritaires en Afrique.

S’agissant du thème de la première communication portant sur l’évolution du processus de la paix au Mali. Le conférencier, dans son exposé, a affirmé que ce processus évolue comme souhaité par les autorités du pays. A cet effet, Zahabi Ould Sidi Mohamed salue la bonne volonté du gouvernement malien qui ne ménage aucun effort pour la bonne marche de ce processus de paix et de la réconciliation nationale. Pour preuve, Selon Zahabi, le gouvernement a mis en place un important moyen dans le cadre de la mise en œuvre de la Commission nationale « Désarmement, Démobilisation et Réintégration » des ex-combattants.

A sa suite, le président de la Commission d’intégration, x a mis l’accent sur le processus d’intégration des groupes armés dans l’armée malienne ou dans la fonction publique. Cette intégration se passera à travers certains règles et critères notamment par voie de mérite où par voie de test a expliqué Général Gabriel Poudjougou.

Pour sa part, le commissaire de la Commission nationale de la réforme du secteur de la sécurité, a rassuré que cette commission est en train de travailler nuit et jour sous la direction du Premier ministre pour assainir Le secteur de la sécurité.

Le haut représentant du chef d’État a souligné de son côté que la Conférence nationale d’entente sera tenue dans une bonne condition. Mamadou Diagouraga a révélé qu’il y a plusieurs canaux pour élargir les dialogues dans notre pays.

AMTouré

==============

Encadré Centre d’analyse et de recherche de l’Espace sahélo-saharien : Une aubaine pour la sécurité

Il était tant attendu au sein de l’EMP-ABB, le Centre d’analyse et de recherche de l’Espace sahélo-saharien CARESS-MG. Son inauguration est un pari à gagner par les acteurs de ladite école, a expliqué le Général de brigade Moussa Sinko Coulibaly. Il a pour mission de traiter une problématique qui est aussi une question de sécurité nationale à savoir le récurrent conflit entre éleveurs et agriculteurs. Il porte désormais, le nom du Professeur Modibo Goïta parce que l’homme de son vivant n’a ménagé aucun effort pour l’ouverture d’un centre de recherche à l’EMP-ABB.

AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here