EDM-sa : L’élaboration d’une feuille de route de coopération Mali-Algérie

48

Le Directeur Général de la société Energie du Mali (EDM-sa), Dramane Coulibaly, a, en compagnie de son staff, accueilli une forte Délégation algérienne conduite par Mohamed ARKAB, Président Directeur Général de la compagnie l’engineering de l’électricité et du gaz filiale de SONELGAZ. Nos voisins algériens sont venus effectuer une mission de travail de deux jours dans notre pays. Ce, afin d’identifier les axes de coopération entre les deux Etats dans le domaine énergétique. Il s’agit, pour les deux parties, d’élaborer une feuille de route permettant d’atteindre rapidement des résultats tangibles.

Après avoir accueilli et installé fraternellement ses hôtes algériens, le DG de l’EDM-sa, Dramane Coulibaly, fera savoir que c’est un honneur et un réel plaisir pour lui d’être, en ce jour solennel, à son siège, avec une telle Délégation de haut niveau de la Société nationale d’électricité et de Gaz de la République algérienne démocratique et populaire.

En effet, cette mission s’inscrit dans le cadre de la volonté des plus hautes autorités de leurs deux pays frères liés par des trais multiséculaires, affirmée lors de la 12e session de la grande commission mixte de coopération algéro-malienne, tenue à Bamako les 3 et 4 novembre 2016, sous la coprésidence des deux Premiers Ministres, de jeter les bases d’une véritable Coopération économique, commerciale, sociale et culturelle plus poussée entre les deux pays. Cette grande commission mixte a engagé les Responsables des deux Etas à poursuivre la Coopération dans les domaines de la formation et de la promotion des échanges culturels, du partage mutuel du savoir et des savoir-faire. Elle a été l’occasion de conclure des accords de coopération dans plusieurs domaines dont celui de l’énergie. La mission de la SONELGAZ, vient à peine un mois après la visite effectuée, du 19 au 21 février 2017, à Alger, par le Ministre malien de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseïni Maïga, sur invitation de son homologue algérien de l’Energie, et traduit pour l’engagement d’Alger aux côtés de Bamako pour relever les défis du secteur de l’énergie.

En effet, lors de cette mission ministérielle à Alger, les deux parties s sont engagés à initier des visites de part et d’autre et, ce, afin de concrétiser la Coopération entre les deux sociétés d’énergie.

Au passage, l’on retiendra que le secteur électrique du Mali se caractérise principalement par une croissance moyenne de 10% sur une période de plus de dix ans. Pour soutenir cette croissance, le secteur doit tout mettre en œuvre maintenant pour réhabiliter les infrastructures existantes, effectuer des investissements de développement dans les sous-secteurs «Production, Transports et Distribution de l’Energie» pour soutenir cette croissance à deux chiffres qui se traduit par un doublement de l’activité tous les sept ans. Il s’agit également d’y procéder à des innovations en matière de gestion de la clientèle, afin d’améliorer les performances de la société.

Selon le Premier Responsable de la société énergie du Mali, les défis du secteur portent sur, entre autres, en matière de production, la fiabilité et la maitrise des coûts du potentiel énergétique national; en matière de transport sur le développement du réseau de transport pour, à la fois, accéder aux ressources énergétiques compétitives de la Sous-région, étendre la desserte sur toute l’étendue du territoire national caractérisé par sa grande superficie; en matière de distribution, l’extension et l’optimisation des réseaux dans un contexte de forte croissance marquée par une urbanisation galopante et le développement du secteur industriel et les services. En matière de gestion commerciale, il y aura la modernisation des outils et méthodes de vente de l’électricité, afin de faciliter et simplifier l’accès des clients au service public, tout en améliorant les performances en matière de rendements et de collecte du revenu.

Côté de la Délégation algérienne, l’heure est à la concrétisation d’une Coopération sans frontière.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here