Orientation des agents de développement communautaire de San : CRS et ses partenaires actualisent les Fiches d’identification communale et d’analyse des risques (FICAR)

43

La salle de conférence de la préfecture de San abrite, depuis le lundi 27 mars, un atelier de 6 jours sur la validation du plan de l’organisation des secours (ORSEC) et du plan de contingence multirisque ainsi que l’actualisation des FICAR afin d’orienter les agents de développement communautaire.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le préfet adjoint du cercle de San, Cheick Hamed Tiadiane, en présence du maire adjoint de la commune urbaine de San, Issiaka Diallo, des représentants de la Direction générale de la protection civile (DGPC), les Commandants Sinaly Berthé et Amadou Ibrahim Guindo, des représentants de la société civile de San et l’ensemble des membres du Conseil communal.

Le maire de la commune, dans son intervention, s’est réjoui de l’organisation de cet atelier de validation des outils de gestion des risques et catastrophes. Selon lui, il permet de renforcer les capacités des élus et des acteurs de la société civile sur la gestion des catastrophes. Et d’inviter les participants à plus d’assiduité et persévérance pour l’atteinte des objectifs du projet.

À sa suite, le Commandant Amadou Ibrahim Guindo dira que le plan de contingence multirisque est un outil de référence en matière de prévention, de prévisions, de préparation, de réhabilitation et de reconstruction, « l’atelier permettra de sensibiliser les comités de veille sur leurs rôles et responsabilités en vue de minimiser les conséquences humanitaires des catastrophes sur les populations locales de San ».

Quant au Commandant Sinali Berthé cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet Sandjiko de Catholic Relief Services (CRS) visant à renforcer la résilience des couches vulnérables à faire face aux catastrophes. À ce titre, le processus de validation du plan ORSEC et du plan de contingence multirisque consiste à mettre à jour les Fiches d’identification communale et d’analyse des risques (FICAR) pour une meilleure identification des risques dans la commune urbaine de San, « afin de renforcer les acquis, une rencontre est également prévue pour l’orientation des agents de développement communautaire (ADC) de San ».

MAMA PAGA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here