Handisport, championnat national de football des sourds : La sélection nationale affute ses armes

73

Dans le cadre de la préparation de la 7è édition du tournoi de football des sourds de l’Afrique de l’ouest, que notre pays abritera du 6 au 12 mai, la Fédération malienne de sports pour personnes handicapées (FEMASH) a organisé, les 28 et 29 mars, à Ségou, la 2è édition du Championnat national de football des sourds. Les cérémonies d’ouverture et de clôture se sont déroulées, en présence de plusieurs personnalités, dont le premier adjoint du préfet de Ségou, Sékou Touré, le président de la FEMASH, Amadou Diarra et le premier responsable de l’Association malienne des sports pour déficients auditifs (AMSDA), Nouhoum Keïta. La compétition a permis à la FEMASH de détecter de nouveaux talents, d’une part et d’autre part, de peaufiner la préparation de la sélection nationale des sourds dans la perspective de la 7è édition du tournoi de football des sourds de l’Afrique de l’ouest. Trois régions, Kayes, Koulikoro, Ségou et le district de Bamako ont participé à la compétition. La première demi-finale a mis aux prises l’équipe de Bamako àcelle de Kati qui défendait les couleurs de la région de Koulikoro. Sans surprise le capitaine Moussa Keïta et ses partenaires ont dominé les néophytes de Kati battus sur le score sans appel de 6-0. La deuxième demi-finale entre l’équipe de Kita (les Kitois représentaient la région de Kayes) et Ségou tournera à l’avantage des joueurs de la capitale de l’Arachide, courts vainqueurs 1-0 de l’hôte du tournoi. Le 29 mars, la finale a donc opposé l’équipe de Bamako et la surprenante formation de de Kita. Au terme d’une partie maîtrisée de bout en bout, les Bamakois se hisseront sur la première marche du podium, en s’imposant largement 7-1. Seydou Cissouma a tracé la voie du succès de son équipe, en ouvrant le score au quart-d’heure, avant de passer le relais à Moussa Keïta qui signera le triplé (30è, 36è et 60è). Les trois autres buts de l’équipe de Bamako portent les signatures de Djaliba Diaoulé (33è min), Mamadou Coulibaly (38è min) et Gaoussou Diarra (70è min). L’unique but de Kita a été inscrit, en toute fin de rencontre, par Baba Sow. A la fin du tournoi, en plus du trophée, Bamako remporte tout à son passage. Outre le trophée, l’équipe de Bamako a remporté les titres de meilleur buteur et de meilleur joueur décernés, respectivement, à Moussa Keïta (5 réalisations) et Seydou Cissouma. «Je suis très content du bon déroulement de cette 2è édition du Championnat national de football des sourds qui entre dans le cadre de la préparation de l’équipe nationale pour le tournoi ouest africain que notre pays abritera en mai. La compétition nous a permis d’évaluer le niveau des joueurs et aussi de détecter de nouveaux talents afin de renforcer la sélection nationale. Un autre objectif important de ce championnat est d’unir les enfants et leur faire oublier leurs handicaps», confiera le président de la FEMASH, Amadou Diarra. «Je remercie tous nos partenaires et sponsors qui ont contribué à l’organisation de ce tournoi. Ces partenaires nous aident beaucoup dans notre mission de promotion des sports pour personnes handicapées», témoignera le premier responsable de l’handisport malien.

Demba COULIBALY
AMAP-Ségou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here