18e édition du séminaire de la formation des sœurs en islam : LIEEMA outille les femmes sur leur devoir islamique

Le lycée « la Lanterne » a servi de cadre du 25 au 28 mars 2017 aux travaux de la 18e édition du séminaire de formations des sœurs, organisé par le bureau exécutif national de la LIEEMA (Ligue Islamique des Elèves et Etudiants du Mali), sous la présidence de la représentante du ministre des Affaires religieuses et du Culte, Mme Zeynab KEITA .
Un séminaire qui a permis d’outiller près de 400 dames sur les percepts de la religion musulmane et des principes de la vie en société.

Placée sous le thème : « la sœur musulmane au cœur du travail islamique : défis et exigences » cette 18e édition a été consacrée à des cours sur le Saint Coran, des enseignements sur la vie du prophète Mohamad (paix et salut d’Allah sur lui) et des échanges sur l’éducation islamique, le militantisme, la citoyenneté et le Taskia.

Durant ces quatre jours d’internement, il y’a eu aussi des conférences débat sur le thème : « la purification de la femme et le sang de l’accouchement en islam », des activités sportives et des séances de prêche. Internées dans les locaux du lycée la Lanterne a regroupé plus de quatre cent (400) participantes, venues de Sikasso, Ségou, Sevaré et de Bamako et environs.
La cérémonie d’ouverture officielle des activités a été présidée par le Président du bureau exécutif national de la LIEEMA, M. Adama Berthé qui, après avoir souhaité la bienvenue à l’assistance et aux séminaristes, a fait un aperçu général sur l’historique de la LIEEMA. Mais aussi, son objectif, avant de démontrer leur engagement à accompagner les sœurs musulmanes dans leurs missions. De même, il a rendu un hommage mérité au père fondateur de la LIEEMA et aux âmes de ceux d’entre eux qui ont répondu à l’appel d’Allah, notamment leur frère président, Oumar Khalifa.

La représentante du ministre des Affaires religieuses et du Culte, Mme Zeynab KEITA dans son intervention a démontré la valeur et l’importance de la femme dans la société et dans la famille tout en rassurant sur le soutien inconditionnel de son département vis-à-vis de la LIEEMA.
Pour sa part, le représentant du Haut Conseil Islamique, l’imam Ousmane Diarra a félicité l’initiative de la LIEEMA sans oublier les sœurs pour leur déplacement massif à cette rencontre. Il dira que l’accompagnement financier, moral et matériel de leur institution ne fera pas défaut.

Quant à la représentante de la marraine de cette édition, Binta Doukouré, elle a tenu à remercier au nom de la marraine de l’édition les organisateurs d’avoir porté leur choix sur elle et souhaité bon vent aux travaux de l’événement.

Abondant dans le même sens, la directrice du SE.FO.S 2017, Djélika Sanogo a demandé aux uns et autres de soutenir les sœurs musulmanes face aux difficultés qu’elles rencontrent dans la société, les attaques quotidiennes contre le ports de hidjab et l’absence de lieux de prière appropriés pour elles dans les établissements scolaires et universitaires, avant d’inviter les sœurs à redoubler d’efforts, en termes de courage et de spiritualité pour faire face à tout cela.

A rappeler que la LIEEMA, association d’envergure nationale, apolitique et non lucrative a été officiellement créée le 09 février 1994. Elle a pour objectif de promouvoir l’unité, la solidarité et l’entraide entre les musulmans, de contribuer au développement socioculturel et économique du Mali.

Maïmouna Sidibé (stagiaire)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here