Association Benkadi : Ces femmes qui font honneur

55

C’est l’une des rares associations féminines actives sur le terrain dans le District de Bamako. Dirigée par Mme Diawara Maïmouna Dembélé, elle a pris ses quartiers à la SEMA2 Terminus dans la grande agglomération de Yirimadio, en Commune VI. Créée il y a des années, Benkadi a réussi à regrouper les femmes du quartier, à fédérer leurs efforts autour des idéaux que sont l’entente, la cohésion, la paix tout court.
«Maï», pour les enfants, «Maminé», pour ses mères et sœurs, est à la base de cette aventure. Aventure qui a pour but de donner à la Femme malienne la place digne qui est la sienne dans la société. Le 25 mars dernier, elles étaient des centaines à se retrouver sur la grande place jouxtant le domicile de Mme la présidente de l’association, Maï. La cantatrice de renommée internationale, DjénébaSeck, agrémenta la cérémonie dédiée aux festivités du 08 mars, journée mondiale des femmes. Sous la houlette de la coordination des associations et organisations féminines (CAFO), Maï et ses camarades de Benkadi n’ont pas manqué le rendez – vous de la Conférence d’Entente Nationale. Elles ont été vues au palais en grand nombre et avec leurs époux.

Mais pour que cette aventure soit couronnée de succès, il reste beaucoup à faire. Certaines militantes de Benkadi pensent que le Ministère de tutelle devrait songer à les appuyer, simplement en renforçant leurs capacités, et aussi en les dotant de moyens de production etc.
D’autres lorgnent du côté de la CAFO par la dotation de l’association en matériels de travail. ” Regardez, des femmes d’autres quartiers font des teintures, des savons et bien de choses. Si on nous donnait du matériel, ce serait mieux “, parle Fanta, membre de Benkadi.
En attendant, Maï et ses camarades s’occupent de l’assainissement de leur quartier, la SEMA2 Terminus de Yirimadio. ” Elles sont sur tous les front du quartier “, témoigne le vieux Sidiki, un notable des lieux. En faisant référence à leur participation aux campagnes d’information et de sensibilisation des populations lors des rentrées scolaires, menaces d’épidémies.
KONÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here