Cédéao: demande d’adhésion du Maroc, ce que disent les milieux d’affaires africains

Le 24 février dernier, le Maroc adressait une demande officielle à la présidente de la Cédéao pour intégrer l’organisation ouest-africaine. Le royaume chérifien, très offensif économiquement sur le continent, entend ainsi parfaire son intégration régionale après avoir réintégré en janvier dernier l’Union africaine. Mais si la présence économique du Maroc est de plus en plus visible dans les pays membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, des questions se posent quant aux répercussions éventuelles de son entrée au sein de cette communauté économique. La demande du Maroc est diversement accueillie par le monde économique et les milieux d’affaires du continent.

Godefroiy Kokam, entrepreneur dans le domaine de la tôlerie à Yaoundé, a plusieurs rendez-vous d’affaires à Casablanca. Il s’interroge sur la démarche marocaine : « Autant je comprends la démarche pour intégrer l’Union africaine, autant c’est un peu l’étonnement la demande d’intégration au sein de la de la Cédéao. Parce que la Cédéao étant une communauté des États de l’Afrique de l’Ouest, le Maroc étant trop au Nord, peut-être il y a un agenda politique derrière. On attend de voir. »

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here