Le “Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans” revendique une attaque contre l’armée

Le “Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans”, né de la récente fusion de plusieurs groupes jihadistes du Sahel, a revendiqué ce samedi une attaque menée le 29 mars dernier contre l’armée malienne. C’est le Centre américain de surveillance des sites jihadistes qui a rendu publique cette revendication. Onze militaires maliens avaient déjà été tués le 5 mars dans cette même localité, lors d’une attaque déjà revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans.

APRES LA MORT DE 2 JEUNES PRESUMES TERRORISTES : L’armée dans la ligne de mire des jeunes de Konna

L’armée malienne a annoncé vendredi 31 mars que deux hommes ont été tués par des gendarmes qu’ils voulaient attaquer jeudi à Konna. Toujours selon la même source, les deux hommes auraient voyagé jusqu’à Konna dans un car d’une société privée de transport. Cette version des faits est contestée par des villageois qui dénoncent une “bavure”. A l’AFP, Sékou Touré, président de l’Association des jeunes de Konna et membre de la brigade de sécurité du village, a expliqué que les deux hommes “étaient en train de manger du pain” près du poste de gendarmerie “quand ils ont reçu 5 tirs de balles des gendarmes. Ils n’étaient aucunement armés. C’est du mensonge”, a-t-il expliqué, en précisant que les deux jeunes venaient juste de revenir d’un déplacement pour acheter du bétail.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here