Le nord du Mali doit-il s’appeler officiellement Azawad ?

À Bamako, la Conférence d’entente nationale a pris fin dimanche 2 avril. Parmi d’autres, les débats sur la question de l’Azawad ont divisé les participants qui donnent à cette appellation des interprétations bien différentes.

À la clôture de cette conférence, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a annoncé qu’il désignerait prochainement deux comités d’experts et de sage. L’un pour travailler sur la crise que traverse le centre du pays et l’autre pour se pencher sur l’épineuse question de l’ « Azawad ».

L’Azawad est le nom utilisé par les ex-rebelles, essentiellement touaregs, pour designer l’ensemble des régions du nord du Mali. Une appellation majoritairement rejetée par la population du sud du pays.

« Je connais l’Azawad depuis mon enfance, mais c’est le nom d’un terroir situé dans la région Ménaka. Je ne comprends pas pourquoi le politiser pour désigner l’ensemble des régions du Nord », s’interroge amèrement Fatoumata Dembélé, représentante de la Coordination des Associations et ONG féminines du Mali (Cafo), participante de la conférence. Qui ajoute, déterminée : « Je ne suis pas d’accord que Gao, Tombouctou, Kidal et Ménaka deviennent l’Azawad ».


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here