Prélèvements « frauduleux sur le compte Orange Money » : Les Masters d’Orange Money défendent Orange-Mali et fustigent l’AMRCR

Une pomme de discorde entre la Société Orange Mali et l’Association malienne des revendeurs de cartes de recharge (AMACR) défraie la chronique. Les responsables de l’AMCR qui accusent la Société Orange Mali de prélèvements frauduleux d’argent dans leurs comptes Orange Money, réclament purement et simplement leur agent pris ‘’arbitrairement’’. Face à cette situation tendue, les masters d’Orange Mali ont animé une Conférence de presse le jeudi 30 mars à la Maison de la Presse. A les en croire, la Société de téléphonie mobile Orange Mali n’a fait qu’arrêter net une situation de vol orchestrée par l’AMRCR.   

Les Masters d’Orange sont les  gros distributeurs de la société d’Orange Mali. Ils sont liés à l’Opérateur par un contrat dignement signé. A cet effet, ils sont aux yeux de la Société Orange Mali, les  habilités à revendre aux distributeurs des cartes et des puces et faire des opérations d’Orange Money. Ils étaient face à la presse, selon eux, pour clarifier l’opinion nationale et internationale sur le point de discorde entre la Société Orange Mali et certains revendeurs de la place qui l’accusent de prélèvements frauduleux sur leurs comptes.

Selon le principal animateur de la conférence, Seydou Tall, Gestionnaire de Fomba Distribution, la Société Orange Mali est dans son droit et elle a prélevé de l’argent dans le compte de certains revendeurs à leur demande, c’est-à-dire les Masters qui sont les seuls habilités à vendre des cartes, des puces et faire des opérations d’Orange Money. Selon lui, l’Association en grogne  contre l’opérateur ne serait en réalité que « des fraudeurs qui exercent illégalement une activité sur le réseau Orange Mali sans accréditation, ni contrat encore moins document légal. A en croire sieur Tall, ces distributeurs exercent dans la plus grande illégalité. « Leurs exercices illégaux ont de sérieuses conséquences sur la baisse de nos bénéfices », a-t-il expliqué. Avant d’ajouter : « Notre chiffre a baissé dans ces temps-ci. Du coup, nous avons saisi la Société Orange Mali qui, après vérification, s’est rendue compte de cet exercice illégal et a décidé  de les stopper net. C’est ce qui explique la saisie des comptes décriée par l’AMRCR ».

En tout cas, le groupement des Masters d’Orange n’a pas manqué d’appeler l’Etat à faire la part des choses. D’autant plus selon eux, ceux qui crient au voleur ce sont eux-mêmes les vrais voleurs.

Agmour

 

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here