Djoliba AC : un fauteuil, deux présidents

Une semaine après la reconduction de Tidiani Niambélé au poste de président du comité directeur du Djoliba, son challenger, Mamadou Lamine Haïdara «Mao» et ses partisans ont également organisé leur assemblée générale élective.
La rencontre s’est déroulée, le samedi 1er avril, au complexe sportif de Hérémakono et les travaux ont été sanctionnés par l’élection de Mao à la présidence du club. Selon la commission d’organisation, 43 comités de supporters, sur les 52 que compte le club, étaient présents à l’assemblée. «êtes-vous d’accord que Mao soit le président du Djoliba», a interrogé Aboubacar Soumaré du comité Aboubacar Abdoul Touré, avant l’ouverture des travaux. «Oui», répondra la foule. «à partir d’aujourd’hui (samedi 1er avril, ndlr) il n’y a pas deux, mais un seul bureau au Djoliba.
C’est le bureau de Mamadou Lamine Haïdara», tranchera-t-il, sous les ovations des supporters qui étaient majoritairement vêtus de t-shirts rouges sur lesquels on pouvait lire : «Ensemble pour un Djoliba réconcilié».
Quelques minutes après la cérémonie d’ouverture, le maire de la commune V, Amadou Ouattara, est arrivé sur les lieux avec les policiers du IV arrondissement. «Je viens de quitter un lit d’hôpital. On m’a informé qu’il y a un risque d’affrontements au terrain du Djoliba. En tant que premier responsable de la commune, je viens pour m’enquérir de la situation. Je demande aux deux camps de choisir la voie du dialogue. Le pays est en difficultés, il ne faut pas en rajouter», confiera Amadou Ouattara, avant de demander aux supporters de rentrer sans heurts.
«Le Djoliba divisé, on ira nulle part. Je ferai tout ce qui est de mon pouvoir pour racoler les morceaux. Je m’emploierai, sans parti-pris, à concilier les deux tendances. Je mesure toute la responsabilité qui m’incombe pour que les deux camps puissent se rencontrer, se parler et se comprendre pour constituer une bonne équipe pour l’intérêt du Djoliba et du football malien», conclura le maire de la commune V. Après l’élection de Tidiani Niambélé à la tête des Rouges, le samedi 25 mars, Mao avait accusé le camp adverse d’avoir empêché ses partisans d’entrer à Hérémakono et de participer à l’assemblée.
«Ce sont les supporters qui ont été privés de leur droit de vote, qui ont décidé d’organiser cette assemblée générale pour m’élire président. Dans les jours à venir, nous allons travailler pour unir le Djoliba. Nous sommes une grande famille. Il y a des périodes d’incompréhension mais ça va passer», réagira Mamadou Lamine Haïdara «Mao».
Désormais, il y a donc deux présidents à la tête du Djoliba : Tidiani Niambélé et Mamadou Lamine Haïdara. Lequel des deux aura le dernier mot ?

L. M. D.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here