Grève illimitée des médecins : L’armée appelée à la rescousse

Il y a environ un mois, le Syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille (SNS-AS-PF) a déclenché une grève illimitée, paralysant du coup les hôpitaux et autres établissements de santé. Malgré les différentes négociations, l’Etat n’est pas parvenu à satisfaire les revendications du syndicat et le citoyen lambda assiste impuissamment à ce bras de fer. La chaleur aggravant cette situation déjà intenable, le gouvernement a fait appel aux services de l’armée. Sur les antennes de la télévision nationale, le samedi 1er avril, il a appelé les médecins militaires afin d’atténuer, un temps soit peu la souffrance des patients.

Car, expliquent les autorités militaires, tout le monde peut partir en grève sauf l’armée qui a une mission régalienne de sauver les vies des citoyens. Dans le communiqué, on invite les patients à aller se faire consulter dans les centres de santé des garnisons en attendant de trouver un terrain d’entente avec les civils en blouse blanche. Outre les centres sanitaires dans les garnisons, le gouvernement a tenté de rassurer la population en annonçant le déploiement des médecins militaires dans les grands hôpitaux du pays et les centres de santé de référence aussi bien à Bamako qu’à l’intérieur du pays. Ce qui laisse croire que la fin de grève illimitées des médecins n’est pas pour demain.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here