Etat d’urgence interminable au Mali : Le régime IBK bafoue les droits fondamentaux des Maliens !

56

Prolongé une première fois, l’Etat d’urgence devrait prendre fin le 29 mars 2017. Mais à la surprise générale, le président de la République IBK a convoqué un conseil des ministres extraordinaire, la semaine dernière, uniquement pour prolonger encore l’Etat d’urgence.

De l’avis général, l’objet et le but de l’Etat d’urgence au Mali n’est autre chose que d’empêcher les Maliens à manifester et prouver leur ras-le-bol contre la gestion catastrophique et chaotique du pays. Le hic est que le Gouvernement empêche tout regroupement ou attroupement, nous faisons allusion aux mouvements ‘’AN TOROLA’’ et ‘’Trop c’est Trop’’ récemment empêchés de tenir un sit-in. Au même moment force est de constater que la même population supposée protégée  par l’Etat d’urgence en vigueur remplit le stade du 26 mars pour des raisons religieuses. Donc deux poids et deux mesures dans le pays.

En tout cas, pour l’intérêt supérieur de la nation, le régime IBK doit arrêter de bafouer les droits les plus fondamentaux du peuple Malien. Car de nos jours, si on parle de démocratie au Mali c’est grâce au peuple Malien qui a sacrifié son sang en 1991. Donc pas question de permettre à un régime de voler cette victoire conquise dans le sang.

Aliou Touré


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here