Djoliba AC de Bamako : Bicéphalisme au sein du club

Il existe désormais deux bureaux parallèles dirigés respectivement par Tidiani Niambélé et Mohamed Lamine Haïdara à la tête de l’un des plus grands clubs du pays

Depuis 4 ans le Djoliba AC de Bamako traverse une crise profonde de son existence. Cette crise entre ses dirigeants est en train d’impacter négativement sur la performance de l’équipe. Ce grand club est en train de perdre de plus en plus sa place de leader du football malien, à cause querelles partisanes. Conséquence : le Djoliba AC est divisé aujourd’hui en deux clans : le clan de M.Tidiani Niambélé et celui de M.Mohamed Lamine Haidara dit Mao. Cette situation a aussi favorisé la création du bicéphalismeau sein du club, par la mise en place de deux bureaux parallèles à la tête dudit club. L’un à été mise en place le samedi 25 mars dernier lors d’une Assemblée générale élective organisée par le président sortant M.Tidiani Niambélé et de ses partisans avec la participation de seulement 16 comités sur 116 comités au plan national. Ce dernier a été réélu à l’unanimité par ses partisans avec 83 voix sur 83 votants.

Les partisans de M.Mohamed Lamine Haidara dit Mao, eux aussi ont organisé le samedi 1er avril 2017, leur Assemblée générale au siège de Djoliba à Hérèmakono, pour élire leur président.  Sur 52 comités du district de Bamako 43 ont choisi Mohamed Lamine Haidara dit Mao pour diriger le destin du Djoliba dans les 4 prochaines années en sa qualité du président de tous djolibistes. La rencontre a enregistré la présence du maire de la Commune V du district de Bamako, Amadou Ouattara. Ce nouveau bureau du président Mao, composé des hommes et des femmes, des anciens comme des nouveaux, aura la lourde tâche de réunir l’ensemble des djolibistes autour d’une même idée sur le développement du Djoliba. C’est pourquoi, le nouveau président Mohamed Lamine Haidara dit Mao, a placé son nouveau mandat sous le signe de la paix, de la réunification et du développement de la grande famille du Djoliba AC.

Il a, par ailleurs, tendu la main à l’ensemble des djolibistes afin de mutualiser les efforts pour sauver le Djoliba. Mohamed Lamine Haïdara a aussi précisé qu’à partir de ce samedi 1er avril 2017, qu’il y aura plus question de djolibistes de l’intérieur ou de l’extérieur. Il y aura qu’un seul Djoliba.

Pour sa part, le maire de la Commune V a invité les dirigeants de Djoliba à être soudés et de laisser les querelles partisanes pour mettre le club au dessus des intérêts personnels. Amadou Ouattara a, aussi appelé les jeunes à rester derrière les consignes de M. Mohamed Lamine Haidara dit Mao pour le bonheur de tous les amoureux et sympathisants du Djoliba.

AMTouré


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here