Malitel fait don de forage à la population de Djalakorodji Lafia

Il est bien connu que l’eau est source de la vie. Malitel, premier réseau de télécommunication de téléphonie mobile au Mali, pour être fidèle à cet adage, vient de poser un acte significatif dans ce sens. Après des dons de forages aux habitants de Kalabanbougou et de Sikoroni-Souragabougouni, le jour 05 avril 2017, Malitel en partenariat avec la Fondation Malienne pour l’Entraide et le Développement (FMED) a fait un autre don de forage à la population de Djalakorodji Lafia.

La cérémonie d’inauguration du précieux sésame a eu lieu en présence de Mme Kaltoum Diallo, représentant le DG du Malitel, M. Hamadoun Doucouré, représentant de la FMED et M. Mari Coulibaly, représentant le maire de Djalakorodji. Ont également pris part à ce grand événement M. Bablé Diarra, chef du village, M. Cheicknè Dembélé, secrétaire général de l’association de Djalakorodji Lafia ainsi que les habitants de ladite localité sortis nombreux pour la circonstance. Le coût total de la réalisation de ce forage s’élève à peu près à 8 millions de nos francs cfa. Ce financement a été exclusivement l’effort de la société Malitel.

M. Mari Coulibaly, M. Bablé Diarra et Cheicknè Dembélé, en prenant tour à tour la parole, ont remercié la société Malitel pour ce soutien de taille fait à l’endroit de leur quartier. Le problème d’eau était crucial dans la commune mais ce geste va énormément réduire le problème d’eau. Les populations se sont tous réjouis du don. Aux dires du représentant de la FMED, Hamadoun Doucouré, la réalisation de ce forage a été réalisée à la demande de la Fondation (FMED) adressée à la société Malitel pour qu’elle vienne en aide à cette population qui souffrait de pénurie d’eau. Avec ce forage, dit-il, les habitants de Djalakorodji Lafia vont sans nul doute bénéficier de l’eau potable. Toute chose qui va permettre de lutter contre les maladies diarrhéiques causées par des eaux malpropres.

Quant à Mme Kaltoum Diallo, représentant le DG Malitel, elle expliquera que la société Malitel est à sa 3ème phase de réalisation de forage après ceux de Kalabanbougou et Sikoroni. Elle a poursuivi en disant que le rôle de Malitel n’est pas seulement la téléphonie mais qu’elle intervient aussi dans plusieurs domaines du développement économique et social du pays. Pour terminer, Mme Kaltoum Diallo a exhorté les bénéficiaires à faire un bon usage du forage. La cérémonie a pris fin par la coupure du ruban.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here