Projet d’appui à la sécurité humaine au nord du Mali : Initiative qui a permis de créer 900 emplois

La réunion du comité de pilotage du projet « Appui à la sécurité humaine au nord Mali en vue du renforcement de la résilience des jeunes et des femmes » s’est tenue le jeudi 6 avril 2017 au Ministère de la jeunesse et de la construction citoyenne sis à Hamdallaye ACI 2000 sous la présidence du ministre Amadou Koïta. Ladite réunion a regroupé plusieurs personnalités dont la représentante du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), Adam Coulibaly. La présente réunion du comité de pilotage a permis aux acteurs d’échanger sur les acquis du projet et de valider le plan de travail annuel en vue de la suite du processus. Financé par les fonds de la sécurité humaine des Nations Unies (UNTFHS) pour un montant global de 2.087.000 Dollars américains; soit 1.275.894.038 Fcfa, le projet a permis de créer 900 emplois au Mali.

Au cours de la cérémonie d’ouverture de cette réunion, la représentante du PNUD, Adam Coulibaly  a fait savoir que compte tenu de l’éclatement de la crise multiforme au Mali en Janvier 2012 et qui a eu des conséquences graves sur les populations civiles des régions du Nord, le système des Nations-Unies a mis en place une multitude de programmes et projet dont le projet «Appui à la sécurité humaine au Nord Mali en vue du renforcement de la, résilience des jeunes et des femmes» mis en œuvre conjointement par le PNUD, UNFPA, la FAO, le BIT, l’UNICEF et l’OMS au niveau des trois régions du Nord, notamment Tombouctou, Gao et Kidal. Avant d’ajouter que le projet vise à renforcer la sécurité humaine en offrant des opportunités d’emplois aux jeunes et aux femmes ainsi qu’aux groupes vulnérables affectés par le conflit en améliorant leur accès aux services sociaux de base et en les faisant acteurs clés du processus de restauration de la paix. «Financé par les fonds de la sécurité humaine des Nations Unies (UNTFHS) pour un montant global de 2 087 000 Dollars américains; soit 1.275.894.038 Fcfa répartis entre les 6 agences parties prenantes, et couvrant les régions du Nord, le projet UNTFHS est placé sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne», a-t-elle précisé. A l’en croire, la présente réunion du comité de pilotage permettra aux acteurs d’échanger sur les acquis du projet UNTFHS et de valider le plan de travail annuel en vue de la suite du processus avec des recommandations très pertinentes sur le renforcement des mécanismes de coordinations existants en vue de garantir l’impact des interventions. Pour sa part, le ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, Amadou Koïta qui présidait la réunion, a évoqué les résultats engrangés par le projet. «Parmi ces résultats, nous pouvons citer entre autres: la création d’emplois en faveur des jeunes victimes de la crise du conflit au nord du Mali, la réhabilitation et l’équipement du Camp de Jeunesse de Soufouroulaye, dédiée à la formation professionnelle et à l’apprentissage des jeunes du Mali et de la sous-région, la création de plus de 900 emplois dans le cadre des activités à haute intensité de main d’œuvre en faveur des jeunes déscolarisés et non scolarisés des régions du nord et des Communes III et VI du district de Bamako, la formation de plus de 400 jeunes dont 103 filles dans divers corps de métier et dotés de kits en vue d’exercer des activités génératrices de revenus», a-t-il dit. Selon le ministre Koïta, certes, des résultats satisfaisants ont été atteints mais beaucoup reste à faire compte tenu des nombreux défis importants à relever chez les jeunes et qui nécessitent une mutualisation des efforts, des expériences à tous les niveaux.

Aguibou Sogodogo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here