Terrorisme: Le caporal-chef Julien Barbé mort au combat au Mali

Un militaire du 6e régiment de génie d’Angers est mort dans une embuscade, après un "accrochage avec des terroristes" mercredi dans l’est du Mali, près de la frontière du Burkina Faso, a annoncé jeudi la présidence française. « Le président de la République a appris avec une grande tristesse la mort la nuit dernière au Mali d’un caporal-chef du 6e régiment du génie d’Angers à la suite d’un accrochage avec des terroristes lors d’une opération dans le sud-est de ce pays », peut-on lire dans un communiqué.

De son côté, le ministère de la Défense précise que le caporal-chef Julien Barbé a été mortellement blessé par des tirs alors que son détachement intervenait après l’attaque, dans l’après-midi, d’un véhicule blindé léger par un engin explosif. « L’explosion a blessé légèrement deux soldats qui ont été immédiatement secourus par les équipes médicales de la Force » puis « le détachement de génie a été déployé pour prendre les mesures de sauvegarde suite à l’explosion et permettre la reprise de l’opération ».

Le caporal-chef Barbé était originaire d’Alençon, où sa famille est bien connue. Les faits se sont produits lors d’une opération militaire tripartite de la force française Barkhane avec des unités maliennes et burkinabès, dans la zone frontalière située au sud de Hombori, à 200 km au sud-ouest de Gao.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here