Exposition photos : des journalistes reporters d’images font revivre l’avènement de la démocratie au Mali

69

L’association des journalistes reporters d’images du Mali (AMP) a fait revivre l’avènement de la démocratie au Mali, à travers une exposition photos. Ce sont 150 photos, avec chacune son histoire, triées parmi 500 photos pour permettre aux uns et aux autres de revivre les heures de lutte pour la liberté. Cette expo s’intitule «La marche démocratique du Mali en images de 1991 à 2017».

Lancée le samedi 25 mars 2017, l’exposition a tenu toute une semaine à la Place Can à l’ACI-2000. Plusieurs personnalités ont pris part au vernissage, notamment le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, porte-parole du gouvernement, Me Mountaga Tall, le secrétaire général de la présidence de la République, Soumeylou Boubèye Maïga. Cette exposition de photos historiques du Mali est l’initiative de journalistes reporters d’images maliens.
Selon Alou Sissoko, chef de section photo de l’Essor, «il y a 26 ans jour pour jour que les Maliens sortaient pour arracher leur liberté et la démocratie en République du Mali des mains du régime du président Moussa Traoré. Il y a 26 ans, beaucoup de jeunes gens aujourd’hui n’étaient pas encore ou étaient trop petits pour distinguer les faits. Dans chaque lutte, il y a toujours des premiers acteurs, tout comme il y en aura également de premières victimes…».

Pour M. Sissoko, le but de cette exposition, «pour nous journalistes chasseurs d’images, qui avons vécu les moments farouches de la lutte pour la démocratie donc certains acteurs ne vivent plus aujourd’hui, c’est de faire connaître les faits et ceux qui les ont posés aux Maliens. Les gens ont tendance à falsifier l’histoire, mais avec cette exposition beaucoup de personnes ont compris réellement qui est qui et qui a fait quoi».

Cette exposition a été pour certains acteurs encore vifs et pour les familles des victimes un moment primordial parce qu’il a permis d’immortaliser leurs sacrifices et leurs actions pour les générations à venir.
Rappelons que cette exposition a reçu beaucoup de hauts cadres comme l’ancien président de la transition, le Pr. Dioncounda Traoré, l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé. Bon nombre de ces cadres ont sollicité la continuité de l’expo dans les capitales régionales pour mieux faire connaître l’histoire du Mali aux Maliens.

Gabriel TIENOU

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here