Mali: «les groupes terroristes essaient d’instrumentaliser les populations»

À New York, le conseil de sécurité de l’ONU a procédé hier à une évaluation de la Minusma, la mission de maintien de la paix des Nations unies au Mali. Alors que la semaine passée, l’ONU a reconduit la Monusco, sa mission en RDC pour une année supplémentaire avec une baisse de ses effectifs. Jean-Pierre Lacroix le nouveau chef du département des opérations de maintien de la paix a présenté son rapport sur l’état de la mission au Conseil de sécurité… en présence du ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. Si le Conseil s’accorde pour dire que la mission reste indispensable, plusieurs voix pointent des problèmes logistiques ainsi que le retard pris dans la mise en place de son mandat politique alors que le contexte sécuritaire semble se dégrader. À l’issue de cette réunion, Abdoulaye Diop a pris le temps de répondre aux questions de Carol Valade.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here