Pour son engagement en faveur des causes de toutes les confessions religieuses et l’amélioration du Hadj au Mali : Thierno Hass Diallo récompensé par deux associations chrétienne et musulmane

Le Centre protestant pour l’assistance médicale, une Ong de l’Eglise chrétienne évangélique et l’Association de la Mère des Croyants “Aïchatou” viennent de récompenser le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo, pour son engagement en faveur des causes de toutes les confessions religieuses et ses efforts dans le cadre de l’amélioration de l’organisation du Hadj au Mali.  

Le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo, vient d’être récompensé par deux diplômes de reconnaissance pour son engagement en faveur des causes de toutes les confessions religieuses et son intérêt dans le cadre de l’amélioration du pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam. Le premier diplôme de reconnaissance lui a été remis lors de l’inauguration du centre de santé confessionnel de Bougoula, dans la Commune urbaine de Katièna dans le cercle de Ségou. Il a été offert par le Centre protestant pour l’assistance médicale, une Ong confessionnelle de l’Eglise chrétienne évangélique. C’est avec beaucoup de fierté que le président du Conseil d’administration dudit Centre, Luc Amguiné Poudiougou, a remis cette distinction au ministre Thierno Hass Diallo. “Nous avons décidé d’offrir ce diplôme de reconnaissance au ministre des Affaires religieuses et du Culte pour plusieurs raisons. D’abord, depuis son arrivée à la tête de ce département, il gère selon le principe de la neutralité entre les différentes confessions. Cela pour l’intérêt général du pays. Il est très difficile de voir qu’il soutient une confession contre une autre. Pour lui,  il n’y a pas de différence entre les fils du Mali. Pour nous, cela est très important dans le cadre de la gestion d’un département ministériel comme celui des Affaires religieuses et du Culte. Le ministre a été partout où nous sommes. Il a toujours répondu présent à toutes les activités organisées par les chrétiens ou les musulmans. C’est à cause de son grand attachement à soutenir et faire respecter en tout temps et en tout lieu du territoire le principe républicain de l’égalité et de la laïcité que nous avons également décerné cette distinction. Nous espérons qu’il le mérite bien” nous a confié Daniel Théra, membre du Centre protestant pour l’assistance médicale de l’Eglise chrétienne évangélique.

La deuxième distinction offerte au ministre des Affaires religieuses et du Culte est l’œuvre de l’Association de la Mère des Croyants “Aïchatou” dirigée par Mariam Coulibaly. C’était lors de la clôture de la session de formation des femmes musulmanes, le 29 mars dernier, à la Maison de la femme.

Le ministre empêché, le diplôme de reconnaissance a été remis au chef de Cabinet Habib Kane. “Cette distinction est une marque de reconnaissance envers le ministre Thierno Diallo pour tout ce qu’il est en train de faire pour améliorer le Hadj. Chaque année, on constate des améliorations. Dieu merci, aujourd’hui, le nombre des encadreurs des pèlerins a connu une augmentation depuis 2014. Pour nous, c’est une satisfaction puisque cela permet aux fidèles musulmans de bien faire le Hadj dans les meilleures conditions parce que les encadreurs sont nombreux. C’est pourquoi, nous avons décidé de remettre ce diplôme de reconnaissance” précise la présidente de l’Association de la Mère des Croyants “Aïchatou” Mariam Coulibaly. Selon elle, cette association a vu le jour depuis 2007.

Il est nécessaire de rappeler que l’Association “Kodilan Ton” a été la première à décerner un trophée au département des Affaires religieuses et du Culte, pour la bonne organisation de la campagne 2016 du Hadj. Cela en reconnaissance des efforts déployés par le ministère, qui ont permis aux pèlerins maliens d’accomplir le 7ème pilier de l’islam dans les meilleures conditions.

                   A.B. HAÏDARA


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here