Cyclisme, conseil national électif : AMADOU TOGOLA renouvelle son bail

Le conseil national électif de la Fédération malienne de cyclisme (FMC) s’est déroulé le samedi 8 avril, à la Maison des jeunes. Sans surprise, le président sortant, Amadou Togola, a été réélu pour un nouveau mandat de 4 ans. Il a été reconduit avec 4 voix, contre 1 pour son challenger, Mamoutou Togola. Amadou Togola dirige un bureau de 22 membres.
Les postes de premier, deuxième et troisième vice-présidents sont revenus, respectivement, à Ousmane Koné et Lassana Sylvestre Diarra (tous deux de la ligue de Sikasso) et Modibo Coulibaly, alors qu’Ibourahima Cissé hérite du secrétariat général. Le secrétariat à la communication a été confié à trois journalistes, votre serviteur, Chiaka Doumbia du journal Le Challenger et Modibo S. Touré de Radio Tériya de Nièna. Le conseil s’est déroulé en présence du représentant du ministère des Sports, Sidi Békaye Sidibé, du vice-président du Comité national olympique et sportif, Abdoul Wahab Zoromé et des présidents des ligues régionales.
La rencontre s’est déroulée dans une atmosphère plutôt détendue qui a été saluée par l’ensemble des délégués venus des ligues affiliées à la Fédération malienne de cyclisme. «Je place ce mandat sous le signe de la cohésion et de la paix, parce que, aujourd’hui, le Mali a besoin de paix. Ce conseil a été riche en enseignements. Je suis très content de l’atmosphère dans laquelle la rencontre s’est déroulée et, surtout, des échanges qui ont marqué les travaux.
Mon équipe fera tout pour mériter votre confiance et celle du monde du cyclisme malien», dira Amadou Togola, avant d’inviter le nouveau bureau à se mettre au travail pour relever les défis. «J’invite le nouveau bureau à tenir compte des observations qui ont été faites, c’est très important et j’insiste là-dessus. Nous devons tenir compte de tout ce qui a été dit, ici : les remarques, les suggestions et les critiques, le nouveau bureau fédéral prendra tout en compte.
Je suis sûr que le bilan du mandat 2017-2021 sera meilleur au précédent», renchérira le nouveau président de la FMC, avant d’adresser ses remerciements à l’ensemble de l’instance dirigeante du vélo national pour son «accompagnement et soutien dans la promotion de la discipline au Mali». Fair-play, le candidat malheureux, Mamoutou Togola, a félicité Amadou Togola pour sa victoire, avant de revenir sur les raisons qui l’ont poussé à faire acte de candidature.
«Je n’ai rien contre le président Amadou Togola. J’ai fait des observations, je voulais apporter des innovations au cyclisme malien, compte tenu de mon expérience. Nous sommes en démocratie, je pense que c’était nécessaire de tenter ma chance», précisera celui qui occupe le poste d’entraîneur-adjoint de la sélection nationale de cyclisme.
Seïbou S. KAMISSOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here