Maroc-Madagascar : “African Business Connect” ouvre la porte à des partenariats gagnant-gagnant

Après Kigali et Dar-es-Salem, la mission multisectorielle de prospection commerciale “African Business Connect” a fait escale vendredi dernier à Antananarivo, troisième et dernière étape de son périple en Afrique australe et de l’Est. Quelque 80 hommes d’affaires marocains ont pu ainsi rencontrer les représentants de près de 350 entreprises malgaches et examiner avec eux les opportunités d’investissements qu’offre Madagascar.

La troisième et dernière étape de la mission multisectorielle de prospection commerciale en Afrique australe et de l’Est a eu lieu vendredi à Antananarivo, capitale de Madagascar. Co-organisée par Maroc Export et BMCE Bank Of Africa, cette étape intervient après celles de Kigali et Dar-es-Salam, et qui ont été couronnées par la signature de plusieurs conventions de partenariat commercial. Ainsi, les hommes d’affaires marocains ont rencontré leurs homologues malgaches et exploré les opportunités d’investissement qu’offre Madagascar, un pays qui entretient des relations d’amitié historiques particulières avec le Maroc.                    “La présence de cette importante délégation d’investisseurs à Antananarivo fait suite à la visite de S.M. le Roi Mohammed VI à Madagascar. Une visite à forte charge symbolique qui a donné une forte impulsion aux relations bilatérales et a permis de raffermir les relations entre les deux pays et les deux peuples”, a déclaré Mohamed Benjilany, Ambassadeur du Maroc à Madagascar.

Plus de 350 représentants d’entreprises malgaches représentant différents secteurs, notamment l’agriculture, la pêche et les mines, sont venus examiner avec leurs pairs marocains les opportunités de développement de nouveaux partenariats. Ainsi, plus de 1.300 rendez-vous BtoB ont été organisés à raison de 14 rendez-vous par entreprises. Un programme chargé qui traduit l’engagement des deux pays à accélérer la cadence de la mise en œuvre des 22 accords déjà signés en octobre dernier en présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Des accords qui ont été suivis, comme le rappelle le Premier ministre malgache, Olivier Solonandrasana Mahafaly, de l’échange de visites ainsi que la participation à des manifestations économiques importantes organisées par le Royaume, notamment la cinquième édition Forum africain de développement.

En effet, bien que le pays présente quelques déficits, notamment en infrastructures, impactant les performances économiques, Madagascar fait du développement des investissements étrangers une priorité nationale, parallèlement au développement de sa logistique interne. Des ambitions que le pays a traduites par la mise en place d’un plan national de développement adopté par les autorités du pays en 2014. En outre, un programme d’investissement public prioritaire a été également lancé visant à accroître de manière importante les dépenses d’infrastructure. Cela parallèlement à la mise en œuvre de facilitations pour améliorer le climat des affaires. “Madagascar s’ouvre de plus en plus au monde entier et suscite davantage l’intérêt. Le renforcement des relations entre Madagascar et les autres pays d’Afrique, y compris le Maroc, est au cœur d’une politique volontariste affichée au plus haut niveau”, note pour sa part Herintsalama Rajaonarivelo, Directeur général du Centre de promotion des investissements (International Trade Board of Madagascar). C’est cette dynamique de développement tous azimuts que la BMCE Bank Of Africa ambitionne d’accompagner. M’Fadel Lahlaïssi, Directeur général délégué, a tenu à rappeler que de BMCE Bank Of Africa est la première filiale d’une banque étrangère à s’être installée à Madagascar pour devenir un partenaire de taille des chantiers lancés par l’État, mais aussi un partenaire des PME et des particuliers.

Évoquant les opportunités d’investissements au sein de ce pays, M. Lahlaïssi a indiqué que Madagascar regorge d’atouts qu’il convient aux entreprises marocaines de saisir dans le cadre d’un esprit de partage et de solidarité. Le responsable bancaire a par ailleurs mis en avant l’importance de contribuer à relever les défis auxquels fait face le continent africain, notamment dans les domaines de l’éducation et du développement des infrastructures. Zahra Maafiri, Directrice générale de Maroc Export, a rappelé pour sa part l’intérêt qu’accorde le Maroc à l’investissement en Afrique, précisant à cet égard que 32% des activités de Maroc Export sont tournés vers l’Afrique. Le mémorandum d’entente conclu entre Maroc Export et le Centre de promotion des investissements en marge de cette rencontre constitue une illustration concrète de l’intérêt porté au développement des relations économiques et commerciales entre le Maroc et les pays africains.

Signé par Zahra Maafiri et Herintsalama Rajaonarivelo, directeur général du Centre de promotion des investissements, ce mémorandum porte notamment sur la promotion de la co-entreprise maroco-malgache et le renforcement des partenariats financiers, techniques et commerciaux entre les opérateurs économiques des deux pays.

 

B.Koné

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here