Après 100 jours à la tête de la Mairie de la commune VI : Le Maire Alou Coulibaly fait le point de ses réalisations !

40

Le Maire de la commune VI Alou Coulibaly vient de boucler ses 100 jours à la tête de cette municipalité. Une occasion qu’il a mise à profit, le jeudi 6 avril dernier, pour faire le point de ses réalisations et aussi pour parler de ses ambitions pour la commune VI. C’était à la faveur d’une cérémonie organisée à cet effet.

Chose promise, chose faite peut-on dire car le Maire de la commune VI, lors de la campagne avait promis de rendre compte à la population de sa gestion. Et c’est ce qu’il vient déjà de faire à l’occasion de ses 100 jours à la tête de la mairie.

Agé de 41 ans, le maire Alou Coulibaly a été élu sous les couleurs de l’Union pour la République et la Démocratie (URD). Enseignant et promoteur de l’école MAFA, Alou Coulibaly a tenu à rendre à rendre compte aux populations de ses premiers actes au niveau de la mairie. L’assainissement, l’accès à l’eau potable et à l’électricité, la sécurité, l’éducation… bref, voici quelques préoccupations majeures du Maire Alou Coulibaly, contre lesquelles, il a déjà posé des actes durant les 100 premiers jours de son mandat. D’ailleurs, ce sont ces problèmes qui ont motivé sa candidature aux élections municipales.

Selon Alou Coulibaly, la commune VI est située à l’entrée de Bamako en venant de Ségou et elle compte 10 quartiers à savoir, Missabougou, Yirimadio, Diandjiguila, Sokorodji, Magnanbougou, Sogoniko, Faladié, Banankabougou, Niamankoro, Senou et Attbougou et Yorodianbougou qui sont sur le point d’être érigés en un 11ème quartier. Pour lui, la commune VI couvre une superficie de 94 km2 faisant d’elle, la commune la plus vaste de Bamako. Mais aussi, la commune la plus peuplée de Bamako selon le recensement de 2013.

Le Maire Alou Coulibaly a expliqué l’état de la commune quand il entrait en fonction.

« Nous avons trouvé la commune délabrée, très sale. Du coup, nous nous sommes mis à l’assainir, à nettoyer les rues, à faire transporter les déchets vers les dépôts de transit », a-t-il fait savoir. Avant de poursuivre qu’ils ont aussi trouvé l’éducation de base dans un trou.

« Nous avons mis en place beaucoup de projets de construction de classes, de réhabilitation et d’équipement de certaines salles de classes. Aussi, l’équipement des centres de santé et leur dotation en médicaments. Ce sont quelques actions que nous avons réalisées depuis notre arrivée à la Mairie », a souligné le maire. Selon qui, en battant campagne, les candidats aux élections prennent des engagements. Et une fois élus dit-il, à un moment, il leur est nécessaire de s’arrêter pour faire le point de ce qui a été fait.

« Cela permet aux populations de savoir exactement là où nous avons pris la commune, ce que nous avons fait en quelques mois. Nous allons continuer les activités que nous avons entamées dans le cadre de l’assainissement. Mais aussi renforcer le système éducatif et prendre des mesures contre l’insécurité dans la commune », a-t-il laissé entendre. Pour lui, la mairie a un budget de 3 milliards FCFA au compte de l’année 2017.

Concernant la sécurité, Alou Coulibaly dira qu’une commission a été mise en place pour sensibiliser les populations. Et cette commission subventionne les trois commissariats de police de la commune avec la somme de 200 000 FCFA par trimestre.

« Nous cherchons des bailleurs qui vont nous aider davantage dans notre combat », a ajouté le maire Alou Coulibaly qui a précisé qu’il a de nombreux projets pour les jeunes de sa commune. Et une de ses priorités est la transformation des ordures afin de créer des emplois pour ces jeunes. « Il faut que nous vivions dans un environnement assaini pour être à l’abri de beaucoup de maladies, car les ordures sont vecteurs de nombreux maux. Dans tous les grands changements du monde, la jeunesse a été à la base. Et il n’y a pas de raison pour qu’en commune VI, la jeunesse reste indifférente, insouciante à la mauvaise gestion de leur commune », a-t-il conclu.

Aoua Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here