Crise sociale : Le nouveau PM demande une « trêve » aux syndicats

En marge des cérémonies de passation avec son prédécesseur, le nouveau chef du gouvernement dit mesurer l’ampleur des défis qui l’attendent, notamment la grogne sociale. Abdoulaye Idrissa Maïga appelle les syndicats au dialogue social. «En ce moment précis, il y a de nombreuses attentes.

Le contexte est aussi complexe que les problèmes. Certains problèmes restent encore à la surface. Aujourd’hui, il s’agit de prendre en compte le sort réel de nos populations. Ces populations qui ne sont pas dans les grands centres urbains. La voix du dialogue sera bien confortée. Les conciliateurs, nous irons à leur rencontre. Nous irons également à la rencontre de tous les acteurs sociaux politiques de manière à ce qu’ensemble nous puissions relever les défis du moment. Puisse que la préoccupation a toujours été de faire en sorte que le front social soit apaisé.

Actuellement il est en ébullition, pas seulement que sa baisse de plusieurs camps. Mais que les Maliens puissent se parler qu’ils s’entendent et qu’ensemble nous apportons des réponses durables. Nous irons ensemble au bout de tous nos efforts. En ayant toujours de la retenue, en faisant en sorte que les attentes bien qu’elles soient nombreuses, puissent raisonnablement être étudies, je voudrais rassurer le monde du syndicat, je voudrais rassurer les travailleurs pour qu’une trêve puisse être observée et que les Maliens se parlent.», a réclamé le nouveau Premier ministre.

MD

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here