Lancement de la 3ème Phase du Projet Fonds de la Société Civile pour l’éducation : Pour contribuer à l’effectivité du droit à l’éducation

Dans la salle de conférence de la maison des ainés s’est tenu le lancement officiel de la 3ème Phase du Projet Fonds de la Société Civile pour l’éducation. L’objectif était de présenter le projet approuvé avec les autorités, les partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civile et autres parties prenantes. La cérémonie était présidée par le DCAP de Bamako-coura Mr Mohamed Tolo qui avait à ses côtés Souleymane Bocoum secrétaire Général de la coalition des organisations de la société civile pour l’éducation pour tous au Mali en présence des différents membres de l’organisation.
Rappelons que depuis 2012, le Mali vit les séquelles d’une crise politico-sécuritaire qui a sapé tous les secteurs de développement du pays dont l’éducation. Cela a impacté sur les résultats attendus quant à l’application du programme décennal de développement du pays. Par exemple, de 2015 à 2017, ce système éducatif est en train d’être géré par un programme intérimaire qui laisse apparaitre de nombreux défis dont certains issus de la crise de 2012. Et pendant un bon moment, ce système a été géré en mode d’urgence qui ne permet pas un vrai développement du secteur surtout dans les 2/3 du pays.
Prenant la parole, le secrétaire Général de la coalition des organisations dira que malgré les accords de paix signés en 2015, l’accès à l’éducation a beaucoup régressé. Dans les régions affectées par le conflit, les écoles sont victimes des effets secondaires du conflit, a-t-déclaré.
Il ajoutera qu’en février 2017, on dénombrait 463 écoles fermées dans les zones affectées par la crise sécuritaire.
‘’Dans sa mission de contribuer à l’effectivité du droit à l’éducation au Mali, notre Coalition-EPT a développé un partenariat avec le réseau Africain pour l’Education pour tous(ANCFA) à travers le fonds de la société civile pour l’éducation’’, a-t-il martelé.
Pour lui, ce fonds leur a permis de mettre en place ce projet qui va contribuer à renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles de la coalition EPT, de ses membres pour influencer les politiques éducatives en vue de l’amélioration d’une éducation inclusive et équitable de qualité. Pour se faire, la coalition en collaboration avec les responsables de l’administration scolaire, les autorités communales et les enseignants effectuera un ensemble d’activités en vue de garantir l’atteinte des indicateurs de scolarisation dans les domaines de l’accès, de la fréquentation des élèves et de la qualité de l’éducation.
La coalition sera aussi renforcée pour une contribution efficace à l’écriture du PRODEC2 pour « Assurer l’accès de tous à une éduction de qualité, sur un Pied d’Egalité, et Promouvoir les possibilités d’apprentissages tout au long de la vie », a-t-il conclu.
A noter que la coalition des organisations de la société civile pour l’éducation pour tous au Mali est un réseau fort de 64 Organisations composées d’organisations non Gouvernementales, d’associations, de syndicats d’Enseignants (SNEC et FEN) et de la fédération Nationale des Associations de Parents d’Elèves et d’Etudiants du Mali(FENAPEEM).
Sa vision s’articule autour de l’accès à une éducation de qualité publique et inclusive. Sa mission est d’accompagner le Ministère de l’Education Nationale dans la mise en œuvre du plan d’Action National pour l’atteinte des objectifs de l’éducation pour tous.
Adramane Samaké

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here