« Le Mali est notre plus grande inquiétude », selon Mohamed Bazoum

Dans un entretien accordé à VOA Afrique à Niamey, Mohamed Bazoum revient sur la situation dangereuse le long de la frontière entre le Niger et le Mali. Le ministre nigérien affirme aussi que le combat contre Boko Haram est "pratiquement gagné". Il reconnait enfin qu'il y a eu usage excessif de la force contre les étudiants de l'université Abdou Moumouni. Entretien.
Diriez-vous que le combat est gagné contre Boko Haram au Niger ?
Mohamed Bazoum : "Il est pratiquement gagne. Nous avons eu beaucoup de succès. L'ennemi a été affaibli au Nigeria, au Cameroun, au Niger et au Tchad depuis longtemps. Il reste quelques capacités résiduelles de nuisance mais rien de comparable à ce qu'on voyait il y a quelques années. Rien de nature à remettre en cause la stabilité des pays voisins du Nigeria. Dans l'Etat de Borno, Boko Haram a encore quelques capacités mais elles ne sont pas importantes."

Nicolas Pinault

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here