Le Directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale jugé au tribunal de la commune II pour injures et voies de fait.

Le directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale, Mamadou Diallo, non moins, membre du BPN /RPM, a été placé en fin de semaine dernière, sous mandat de dépôt, à la Maison centrale d’arrêt. Il est accusé d’injures et d’agression contre une femme notaire, en l’occurrence, Mme Madina Tall, épouse du ministre, Mohamed Ag Erlaf, dans son propre bureau. Les faits se sont passés, la semaine dernière, quand Mamadou Diallo a rendu visite à la notaire. Il faut signaler que la dame est notaire au compte du PMU-Mali et gère donc les dividendes des actionnaires, dont fait partie le Directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale. Selon nos sources, Mamadou Diallo, irrité, aurait adressé des grossièretés à la dame et celle-ci aurait répliqué en le traitant de sauvage. Les choses se sont envenimées et Mamadou Diallo a failli s’en prendre physiquement à la femme, si des interventions ne l’avaient pas retenu. Par conséquent, la notaire a appelé la police et le directeur de cabinet discourtois a finalement été conduit à la Maison centrale d’arrêt. Après plusieurs médiations, il a été finalement libéré en fin de semaine dernière. Accusé d’injures et voies de fait, son jugement a eu lieu lundi dernier au tribunal de la commune II.

B.D.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here