Armée française – Opérations militaires: Point de situation des opérations

Point de situation des opérations
OPÉRATION BARKHANE
ACTUALITÉ DU THÉÂTRE
APPRÉCIATION DE SITUATION
Dans la bande sahélo-saharienne, la situation semble évoluer de manière positive ces derniers jours avec la tenue d’évènements importants pour la sécurité de la région.
Réunion CEMA G5
A Niamey, se tient la réunion semestrielle du comité de défense et de sécurité du G5 Sahel, en présence des chefs d’état-major des armées du G5 et du général d’armée Pierre de Villiers, Chef d’état-major des armées françaises.
Cette réunion, destinée à faire un point sur la situation sécuritaire dans la bande sahélo saharienne, est également l’occasion d’aborder le sujet de la « Force conjointe du G5 » dont le concept a été récemment validé par l’Union africaine. Cette force conjointe devra permettre le déploiement d’un contingent pouvant aller jusqu’à 5 000 hommes, avec un mandat principalement orienté vers la lutte contre le terrorisme.
Nomination des autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudéni
Le 20 Avril, le président du conseil régional de Tombouctou et le chef des autorités intérimaires de Taoudéni ont pu être investis dans leurs fonctions. Ces nominations marquent une avancée qui contribue à l’application progressive de l’accord de paix et de réconciliation (APR) au Mali.
ACTIVITÉS DE LA FORCE
Cette semaine le partenariat militaire opérationnel est resté au cœur de l’activité de Barkhane.
Opération conjointe de sécurisation à Tombouctou
Le 20 avril 2017, les forces armées maliennes (FAMa), appuyées par le Détachement de Liaison et d’appui opérationnel n°4 (DLAO 4) de la force Barkhane ont conduit une opération conjointe, baptisée Waati, destinée à établir un dispositif renforcé de sécurisation de la ville de Tombouctou et de ses environs pour la mise en place des autorités intérimaires.
Les soldats des forces armées maliennes (FAMa), appuyés par Barkhane, se sont déployés dans la ville de Tombouctou et ses abords. Une partie des soldats maliens et français a mené des patrouilles conjointes en ville pour empêcher tout débordement tandis que les FAMa tenaient des check points situés aux abords de la ville, afin de filtrer et contrôler les personnes et les véhicules arrivants.
Les forces de sécurité intérieure et la MINUSMA étaient en charge de la protection rapprochée des bâtiments accueillant la cérémonie.
L’opération, planifiée et conduite par les FAMa, conseillés par le DLAO4, concrétise les différentes formations dispensées par les soldats français.
Fin du cycle d’instruction au profit du MOC à Gao
A Gao, des combattants du bataillon du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) de Gao viennent d’achever un cycle de formation dispensé par Barkhane. Du 27 mars au 22 avril 2017, dans le camp des forces armées maliennes (FAMa) basé à Gao, le groupement tactique désert blindé Douaumont (GTD) a réalisé diverses instructions, au profit de 70 combattants du bataillon du MOC, centrées sur le perfectionnement dans des domaines variés : fouille de personnes et de véhicules, formation au secourisme au combat, sensibilisation aux munitions et aux explosifs. Chaque instruction a fait l’objet de cas pratiques suivis de restitutions et d’un exercice de synthèse.
Au-delà des seules compétences techniques transmises, ce cycle de formation participe à l’établissement d’un socle de procédures communes au MOC et contribue directement à la cohésion de ses combattants aux origines très diverses.
Barkhane participe à la formation des FAMa à Tessalit
A Tessalit, un détachement de soldats de Barkhane du GTD-Infanterie a réalisé des instructions portant sur les savoir-faire techniques et tactiques du combat de l’infanterie au profit des soldats maliens.
Menées en alternance avec des patrouilles conjointes, et réalisées dans le lieu d’implantation le plus nord des FAMa, ces instructions consolident des savoir-faire directement exploitables par les FAMa dans leurs missions de terrain.

OPÉRATION CHAMMAL
APPRÉCIATION DE SITUATION
En Syrie les FDS ont continué à engranger des gains territoriaux aux dépens de l’organisation terroriste. Dans la région de Tabqah, la progression se poursuit dans la ville même et aux abords du barrage. Dans la région de Raqqah, le périmètre défensif de Daech au Nord de la ville continue de se réduire.
En Irak, Daech a poursuivi ses actions asymétriques et cherche à tirer parti d’une météo peu favorable à l’efficacité des appuis aériens de la coalition.
Dans la région de Mossoul, la situation continue à évoluer favorablement pour les FSI. Au nord-ouest, sur les abords de la ville, la 9e division a marqué une pause dans sa progression pour se concentrer sur la sécurisation de la zone sous son contrôle, notamment pour contrer les tentatives infiltrations de groupes terroristes. Plus au sud, dans les quartiers de la ville de Mossoul, l’ICTS et les FEDPOL poursuivent leur progression méthodique visant à isoler la médina.
Ces unités font face à une résistance toujours aussi vive de la part des membres de Daech, qui cette semaine ont lancé, sans succès, plusieurs contre-attaques depuis la médina.
ACTIVITÉS DE LA FORCE CHAMMAL
Appui feu – TF Wagram
La Task Force (TF) Wagram a poursuivi cette semaine ses missions de tir en appui de la 9e division irakienne engagée dans la région de Badush.
Elle a réalisé 30 missions de tir en appui des unités irakiennes, dans le cadre de leurs opérations de sécurisation de la zone face à des groupes de Daech cherchant à s’infiltrer. Il s’agit, dans des proportions égales, de missions de tirs éclairants ou de destruction contre des unités de Daech.
Appui aérien au Levant
Cette semaine, les aéronefs de l’opération Chammal ont réalisé 54 sorties aériennes dont 40 de reconnaissance armée ou d’appui au sol (CAS), 3 de commandement et de contrôle aérien, 5 de ravitaillement, et 6 de recueil de renseignements.
6 frappes ont été réalisées par les avions français en Irak et en Syrie, avec un effort particulier consenti cette semaine en appui des opérations dans la région de Raqqah.
État-major des armées

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here