Décès de Diakaridia Traoré dit Zaki suite à une agression par des supporters à Hèrèmakono : Le clan de Mao et la famille du défunt portent plainte contre X

Le clan de Mohamed Lamine Haïdara dit Mao (il a été élu président du Djoliba AC lors de l’Assemblée générale du 1er avril) vient de porter plainte contre X suite au décès du supporter Diakaridia Traoré dit Zaki, le lundi dernier à Hèrèmakono, suite à son passage à tabac par un groupe de supporters.

Cette affaire défraye aujourd’hui la chronique dans les milieux sportifs plus particulièrement dans le milieu du football. L’un des grands supporters très connu au niveau du Djoliba, Diakaridia Traoré dit Zaki n’est plus ! Cet homme âgé de 54 ans a rendu l’âme, le lundi dernier, suite à une agression par un groupe de supporters à Hèrèmakono, non loin du terrain d’entraînement du Djoliba AC.

Selon des témoignages recueillis auprès de certains dirigeants proches du clan de Mohamed Lamine Haïdara dit Mao (il a été élu président du Djoliba AC lors de l’Assemblée générale du 1er avril dernier) Zaki est décédé des suites des blessures lors d’une agression. “En fait, après notre Assemblée générale du 1er avril dernier, beaucoup de supporters avaient déserté Hèrèmakono. C’est pourquoi, après avoir été reconnu par la Ligue de football du district de Bamako, nous avons décidé de remobiliser nos supporters afin qu’ils puissent être chaque soir à l’entraînement du club. Et Zaki avait été désigné pour cela. Il avait donné rendez-vous à certains supporters. Aux environs de 15 heures, il s’était garé devant le terrain de basket-ball à quelques centaines de mètres du complexe de Hèrèmakono pour attendre ses collègues. Malheureusement, des supporters proches de l’autre clan étaient à l’intérieur “.

Toujours selon les mêmes témoignages, “Quand Zaki s’était garé, un dirigeant du club en même temps supporter était de passage. Finalement, il s’est garé lui aussi pour saluer Zaki en compagnie de Banidjè. Quelques minutes après, ces deux supporters ont été très surpris de voir venir un groupe de supporters. Sans chercher à comprendre, ils ont commencé à tabasser les deux jusqu’à ce que Zaki perde conscience. C’est en ce moment que la police du 4ème Arrondissement a été informée et a envoyé une équipe sur place. Après cet incident, les agresseurs ont pris la tangente, laissant sur place Zaki et Banidjè (lui il a été blessé). Ces deux personnes ont été conduites au Commissariat avant d’être évacuées à l’hôpital Gabriel Touré par les sapeurs-pompiers. Malheureusement, c’est en cours de route que Zaki a rendu l’âme. Banidjè, blessé, a bénéficié de soins avant de regagner son domicile” précisent nos sources.

Décédé lundi, l’enterrement de Zaki a eu lieu mercredi dernier au cimetière de Niaréla et les obsèques ont eu lieu dans ce même quartier, dans sa famille, en présence d’une foule nombreuse composée des dirigeants sportifs, supporters, parents, amis. Le président de la Fédération malienne de football, Boubacar Baba Diarra, le président du Djoliba AC, Mohamed Lamine Haïdara dit Mao, les membres de la ligue de football du district de Bamako, étaient tous au rendez-vous pour rendre un dernier hommage à Zaki, qui repose désormais au cimetière du Niaréla.

Suite au décès de Zaki, le clan de Mohamed Lamine Haïdara dit Mao a porté plainte contre X tout comme la famille du défunt au Commissariat du 4ème Arrondissement. Il s’agit de faire la lumière sur cet incident. Pour ce faire, le dossier est défendu par Me Moustaphe Sow, qui a déjà saisi le Procureur général.

Notons que Zaki laisse derrière lui deux veuves et 10 enfants.

A. B. HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here