Affaire Ras Bath : Ses avocats expliquent le contenu de deux ordonnances rendues

Les avocats de Ras Bath ont animé une conférence de presse lundi 1er mai à la maison de la presse. Dans l’ordre normal des choses, ils venaient expliquer aux journalistes l’avancée significative obtenue dans le dossier Ras Bath. Il s’agit de deux ordonnances rendues par le juge d’instruction de la commune IV.

Me Malick Maîga, Me Abdrahame Touré et Me Siriki Zana Koné avec à leur côté leur client Ras Bath. Ce sont les quatre qui occupaient le présidium ce lundi matin à la maison de la presse.
Me Malick Maiga a d’entrée de jeu expliqué, en un premier temps, que le dossier Ras Bath a connu un non-lieu. Une avancée qui l’autorise à reprendre ses émissions. Mais pour lui, cela n’est pas surprenant. Car eux avocats, savaient depuis le départ que la justice allait revenir en de meilleur sentiment et dire le droit.
Pour ce qui est du second volet, il y a question d’incitation à la désobéissance des troupes et le dossier a été transmis à la chambre correctionnelle du tribunal de la commune. Pour Me Maïga, il n’y a rien à craindre. Ils tenteront par tous les moyens à faire comprendre à la justice que le dossier est vide. Ce qui est reproché à Ras Bath, d’après Me Maîga, c’est le contraire qui se manifeste sur le terrain. Au niveau des théâtres des opérations, Ras Bath, à travers ses émissions est parvenu à pousser les militaires vers l’éveil de conscience en leur faisant comprendre que malgré les maigres ressources qu’ils doivent se battre pour la patrie car la survie du Mali dépend de leur rendement sur le terrain.
Quant à Me Siriki Zana Koné au regard du climat de division qui nourrit la presse malienne, s’est posé la question si réellement les journalistes sont conscients de leur place dans la société. Selon Me Koné, rien ne vaut l’union et une presse unie est une force invincible. Pour le cas Ras Bath, il a déploré le comportement de certains médias qui ont tenté parfois à saboter la mission des avocats.
Ras Bath reprend son émission Reggae le 4 mai prochain.
La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here