Dégradation avancée de la route du poisson:Les députés du cercle de Yorosso interpellés !

La RN14 ou route du poisson, précisément le tronçon Kimparana-Yorosso en passant par Kiffosso, est l’une des routes les plus pratiquées du Mali. Mais tristement, malgré la fréquence des usagers sur cette route, elle est l’une des voies les plus dégradées. Et, les populations locales interpellent leurs deputés afin qu’ils plaident leur cause à l’Assemblée Nationale. Il s’agit de Samuel Cissé et de Issa Zerbo.
« Ils ne sont pas connus, n'ont jamais interpellé un ministre sur le sort de leur circonscription électorale. Il leur reste une année pour tenter de se racheter. Ils ne sont pas sans savoir que la route du poisson est indispensable à l'essor économique du cercle de Yorosso. La réfection de cette route est impérative. Nos députés peuvent encore essayer de faire inscrire cette réfection dans le programme routier de 2018 », suggère I. Goita, un ressortissant de la localité.
Dans ce sens, il pense que les hauts cadres du cercle de Yorosso ont besoin d'un appui politique pour être crédibles et pris au sérieux. Cet appui politique dit-il, ce sont les députés qui doivent donner de la voix à l'Assemblée Nationale et suite à quoi, les hauts cadres peuvent les aider à consolider les dossiers et éventuellement les accompagner chez tel ministre ou tel directeur.
« Il n'est un secret pour personne que les députés actuels de Yorosso n'ont pour le moment pas agi dans ce sens. J'ai eu à discuter avec des sages de Yorosso de la qualité de ceux qu'ils envoient à l'Assemblée Nationale. Je leur ai dit qu'on n'élit pas quelqu'un député parce que c'est un ami, mais parce qu'il comprend que c'est à lui de transmettre au gouvernement le message politique de ses électeurs », a expliqué notre interlocuteur.
Qui a félicité le ministre Nango Dembélé, ressortissant de la localité pour la confiance placée en lui par le president de la République avec le poste stratégique qu’il occupe dans le gouvernement. Il s’agit du fauteuil de ministre de l’Agriculture.
« En tout cas, il aura le soutien des populations de Yorosso, y compris les hauts cadres qui sont à Bamako et ailleurs », a-t-il conclu.
Adama DAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here