Lancement de la Coordination des Jeunes du Mandé (CJM): De nombreux projets en bandoulière

50

Les responsables de la Coordination des Jeunes du Mandé (CJM) étaient face à la presse le samedi 29 Avril dernier à la Maison de la Presse dans le cadre du lancement des activités de cette organisation. Le principal conférencier était Sékou Keita, président de cette organisation qui a à son programme, plusieurs activités.
Les objectifs de cette association, selon ses responsables, est de contribuer à la réduction de la déperdition scolaire, de faciliter l’accès des jeunes diplômés à l’emploi, de contribuer à la mise en valeur du trésor culturel du Mandé en le faisant connaitre davantage des Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur, d’établir des liens de solidarité, d’entraide et de fraternité entre les populations du Mandé en particulier les jeunes. Mais aussi, d’identifier et réaliser des projets de développement pour le bien-être des populations du Mandé, de contribuer à une amélioration du niveau de vie des populations du Mandé, de créer un espace de rencontre et de dialogue avec les associations et d’autres groupements qui partagent les mêmes objectifs. Il s’agit également de lutter contre toutes formes de dégradation de l’environnement physique, économique et humain y compris le réchauffement climatique et de coordonner les actions des jeunes pour la défense de leurs intérêts matériels et moraux.
Selon le président Sékou Keita, la CJM prévoit dans son programme, des soins gratuits pour les malades et des dons de médicament dans les zones défavorisées, des journées de reboisement dans plusieurs localités avec plus de 20.000 pieds d’arbres plantés, des activités de sensibilisation sur des questions comme la lutte citoyenne contre l’insécurité, la fraude dans les zones frontalières, la protection de l’environnement, la déperdition scolaire, l’enseignement de la citoyenneté dans les écoles rurales et la construction et la réhabilitation d’écoles et d’infrastructures d’adduction d’eau potable.
Pour l’année 2017 en cours dit-il, la CJM ambitionne de mener un certain nombre d’activités couvrant les secteurs sociaux de base parmi lesquels, la santé, l’éducation, la culture, l’environnement, la sécurité, l’hygiène, l’assainissement, l’emploi et la gouvernance locale.
Par ailleurs, le président de la CJM a salué l’évolution socio-politique et économique dans le pays. Mais aussi, l’installation des autorités intérimaires, la tenue avec succès de la conférence d’entente nationale qui, pour lui, sont des étapes importantes dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale. Il a également salué les efforts consentis pour le gouvernement pour apaiser le front social avec la fin de la grève dans le secteur de la santé.
Adiarra Coulibaly (stagiaire)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here